Nouvelle initiative! Découvrez 👉 l'Observatoire de la justice fiscale 🔭

Communiqué de presse de « Pensons l’Aéronautique pour Demain » en soutien à l’action du Bourget

Soutien total aux activistes du Bourget
vendredi 28 janvier 2022, par Pensons l’Aéronautique pour Demain

Communiqué de presse de « Pensons l’Aéronautique pour Demain » en soutien à l’action à l’aéroport du Bourget organisée par Alternatiba Paris, Attac France et de Extinction Rebellion France.

Le Bourget c’est l’aéroport des ultras riches ! Si le mythe de la démocratisation du transport aérien a
fait son chemin, l’aviation d’affaires (jets privés) reste réservée aux plus aisés qui sont également les plus pollueurs.

Rappelons quelques chiffres :

  • Un jet privé pollue 10 fois plus qu’un avion de ligne classique.
  • Les 1 % les plus riches détraquent plus le climat que les 50 % les plus pauvres.
  • Les 10 % les plus riches de la planète sont responsables de près de la moitié des émissions de carbone.

Ces chiffres proviennent du laboratoire sur les inégalités mondiales, dans son rapport 2022, publié mardi 7 décembre. « Les inégalités de revenus et de patrimoine mondiales sont étroitement liées aux inégalités écologiques et à l’inégalité des contributions au changement climatique », y déclare Lucas Chancel, économiste français et principal auteur de l’étude.
Il apparait clairement que ce sont les plus riches qui polluent le plus.
 
En s’introduisant sur le tarmac du Bourget et en mettant en scène le rôle des industries fossiles dans le réchauffement climatique, les militant.e.s d’Attac, Alternatiba et Extinction Rébellion, ont clairement posé la question de la compatibilité des vols d’affaires avec les orientations de l’accord de Paris.
Nous demandons que les vols de jets privés soient régulés au niveau européen d’abord, mondial ensuite.
Comment justifier qu’en pleine prise de conscience sur l’urgence de la crise climatique, les plus aisés en profitent pour augmenter leurs voyages en jets privés ?
Comment demander aux plus pauvres de délaisser leur voiture au profit des transports en commun ?

Certains diront qu’il est possible d’acheter des SAF (Sustainable(sic) Aviation Fuel) et de réduire ainsi l’impact de son vol. Nous répliquons que les SAF n’ont de durable que le nom et que leur quantité disponible actuellement (et projetée) n’est pas suffisante pour être accaparée par ces vols privés qui pourraient, pour beaucoup, être réalisés sur des lignes régulières.
La seule solution viable à court terme est donc bien de réduire les vols en jets privés.
 
Un militant a été interpellé pendant l’action totalement pacifique et ADP a porté plainte. Nous demandons l’abandon de toute poursuite sachant que le gouvernement a récemment durci sa politique répressive à l’encontre des militant.e.s : garde à vue, intimidations, amendes pour assécher les finances des associations qui relaient pourtant les alertes des scientifiques.
 
Cette action vient à point nommé avant la tenue du sommet de l’aviation des 3 et 4 février organisé par la présidence française de l’UE. Partout en France durant ces deux jours, organisons des mobilisations pour exiger le respect par l’aviation internationale des accords de Paris. La décroissance du trafic aérien et les innovations technologiques sont nécessaires. Prôner une partie des solutions sans la limitation du trafic n’est que du greenwashing.

Pendant ce sommet, soutenons également le combat des riverains des aéroports contre les nuisances aériennes. Ces actions s’inscrivent parfaitement dans la préparation de la grève mondiale pour le climat du 25 mars prochain.

Le Collectif PAD
pensonsaerodemain@gmail.com
@aerodemain

P.-S.

Collectif PAD : CGT Coordination aéronautique ; EAS, Etudiants pour une Aéronautique Soutenable ; CCNAAT, Collectif contre
les nuisances aériennes de l’agglomération toulousaine ; ATECOPOL ; Attac ; UPT, Université Populaire de Toulouse ; AMD,
Amis du Monde Diplomatique de Toulouse ; MAI, MAnifeste pour l’Industrie ; Fondation COPERNIC 31 ; ICARE, Collectif de
salariés de l’aéro ; Collectif NON au T4.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org