Aurélie Trouvé et les 11 autres personnes relâché·e·s après 24h de garde à vue

samedi 14 mars 2020, par Attac France

Hier matin, Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac France, a été arrêtée avec 11 autres participant·e·s de l’action « démasquons Macron ».

Ils et elles ont été libéré·e·s sans poursuites ce samedi après 24h de garde à vue.

Pourquoi enfermer des militants pendant 24h s’il y a rien à leur reprocher sur le plan juridique ?

Aurélie Trouvé a été parmi les premières personnes placées en garde à vue dès 11h30 vendredi matin.

Ces gardes à vue font suite à une action simple et symbolique : porter à proximité de l’Elysée des portraits d’Emamnuel Macron pour dénoncer la dissonance entre ses discours et ses actes : le non-respect des engagements climatiques de la France, la fragilisation du système social français et le creusement des inégalités, mais aussi la casse des services publics et notamment celle du secteur hospitalier.

24h de garde à vue pour une simple action consistant à exprimer notre désaccord avec la politique de ce gouvernement est totalement disproportionné et le signe d’un pouvoir de plus en plus autoritaire.




Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org