Après le succès des mobilisations du 17 décembre, poursuivons le combat contre la casse des retraites : pas de trêve pour les fêtes !

jeudi 19 décembre 2019, par Attac France

Le 17 décembre, nous étions encore des centaines de milliers aux côtés des salarié·es, des étudiant·es et des grévistes qui depuis le 5 décembre réaffirment jour après jour leur volonté d’un système de retraites basé sur la solidarité.

Malgré la démission de Jean-Paul Delevoye, dont la « dignité » a été saluée par le gouvernement alors que ses conflits d’intérêts le discréditent lui et son rapport, Edouard Philippe et Emmanuel Macron s’entêtent.
Le successeur de Jean-Paul Delevoye, Laurent Pietraszewski, est un ex-responsable des ressources humaines chez Auchan, où il s’est illustré en broyant le dialogue social. Ce fut aussi le rapporteur de la loi travail à l’Assemblée nationale : après avoir cassé le code du travail, il est donc maintenant en charge de la casse des retraites.

La détermination du mouvement contre ce projet de retraite par points est renforcée.

Pour durer, le mouvement de défense de notre système de retraites par répartition a besoin de la détermination des grévistes, toujours très forte, mais aussi de la solidarité des autres salarié·es et des citoyen·nes.
Attac soutient toutes les initiatives de manifestations, grèves et blocages prévues dans les jours qui viennent. Alors qu’approchent les fêtes de fin d’année, cette solidarité peut trouver à s’exprimer dans les localités, sur les lieux de travail et de grève : réveillons solidaires, actions entre noël et le nouvel an, fêtes pour les retraites dans les gares, étrennes à offrir aux caisses de grève...

Concrètement, notre participation peut prendre des formes les plus variées. Elle nécessite de prendre contact avec les organisations syndicales de la ville, les AG interprofessionnelles lorsqu’elles se tiennent. Attac peut ainsi localement soutenir, aider à organiser des actions et des rassemblements, diffuser les argumentaires, populariser les caisses de grèves mises en place localement.

L’important est de poursuivre la mobilisation tous et toutes ensemble, avec en perspective le prochain temps fort de mobilisation interprofessionnelle le 9 janvier prochain !

P.-S.

Crédit photo : E.S.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org