Remise du prix de la paluche d’or de l’évasion fiscale

Les militants Noeuds Pap ont tenu a honorer Monsieur Hartner comme il leur sembla le mériter. On n’oublie pas qu’à Londres - comme partout en EU - si des gens dorment dans la rue, ce n’est pas que cela soit nécessaire, mais que c’est voulu : les comptes des États étaient équilibrés avant que la spéculation la plus farfelue s’empare du pouvoir.

A noter :

Les 20 et 21 octobre en Grande Bretagne contre l’austérité

Les TUC, syndicats britanniques avaient appelé à une grande manifestation qui a réuni plus de 150000 personnes à Londres, et simultanément à Belfast et Glasgow, plusieurs dizaines de milliers. Le cortège rassemblait bien au delà des salariés ou militants syndicaux. La manifestation alliait les mots d’ordre en défense des services publics et de l’emploi (y compris sous forme de revendication d’un million d’emploi pour le changement climatique) et l’exigence de réduction des dépenses militaires. Des jeunes en défense de l’éducation revendiquaient occupations, blocage, et résistance. Les « no cuts » de la coalition of resistance étaient partout présents dans la manifestation ouverte par un cortège de PIGS (pour Portugal, Irlande, Grèce et Espagne).

La coalition of resistance organisait le lendemain une réunion européenne qui donné la parole à de nombreux protagonistes des luttes européennes. À noter la présentation par une intervenante du bloc de la gauche du Portugal de la mobilisation qui a débouché sur l’appel à la journée d’action de la confédération européenne des syndicats. Pour les portugais qui se vivent « à quelques mois de la situation de la Grèce », il s’agit un moment de la même importance que la révolution de 1974 qui avait renversé la dictature. Ils disent ainsi l’urgence pour eux mais aussi la résolution que c’est dans l’unité de toutes les forces au niveau national (en particulier des syndicats et des mouvements des précaires) que les luttes se gagneront. Et sans penser que ce sera immédiatement possible de réaliser une grève générale européenne, ils sont bien conscients d’engager un mouvement décisif en ce sens.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org