Réforme des retraites : matraque et 49-3

dimanche 1er mars 2020, par Attac France

La nouvelle vient de tomber.
Le déclenchement du 49.3. Le passage en force du gouvernement pour faire taire toutes celles et tous ceux qui s’opposent au projet de réforme des retraites.

Un projet de loi qui rencontre l’hostilité d’une majorité de la population.
Qui fait face à une mobilisation historique des féministes, et de tout un tas de secteurs professionnels : des avocat.es aux enseigant.es, des cheminots aux danseuses de l’Opéra, aux égoutiers ou aux cadres du privé.
Un projet de loi qui met à bas un système hérité du Conseil national de la Résistance il y a près de 80 ans.

Face à ça, que fait le gouvernement ? Il refuse tout dialogue social réel avec les représentant.e.s de salarié.e.s, il écarte tout référendum avec la population et même maintenant il refuse tout débat et tout vote à l’Assemblée nationale.

A l’heure où l’attention est focalisée sur l’épidémie du coronavirus, où les hospitaliers sont sur le pont, le gouvernement profite de la situation pour passer en force. C’est indigne, c’est profondément scandaleux.

C’est le signe d’un gouvernement aux abois qui s’impose par les violences policières et par l’autoritarisme. En somme qui utilise la matraque et le 49-3 pour passer un pilier de son programme ultra libéral.

A la crise sociale, s’ajoute une crise de la démocratie.

Nous ne devons rien lâcher.
Le débat va se poursuivre tout le printemps au Sénat, et bien l’opposition dans la rue doit se poursuivre tout le printemps.

Dès à présent des appels locaux se multiplient pour se mobiliser.
Un appel national de l’intersyndicale se prépare également. Pour que tou.te.s ensemble, le même jour, lundi ou mardi, le jour de la motion de censure qui suivra le 49-3, et bien soyons devant l’Assemblée nationale devant les préfectures avec un bâillon sur la bouche et l’inscription 49-3 pour signifier le déni de démocratie mais aussi notre détermination pour un retrait de ce projet de réforme des retraites.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org