Nouvelle initiative! Découvrez 👉 l'Observatoire de la justice fiscale 🔭

Vingt-neuvième numéro des Possibles, la revue éditée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac

Le vingt-neuvième numéro de la revue trimestrielle Les Possibles, éditée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac, est disponible. Retrouvez ci-dessous le sommaire de ce numéro et inscrivez-vous pour recevoir la revue.

Retrouvez le sommaire de ce vingt-neuvième numéro.

Les précédents numéro sont disponibles en ligne Numéro 1 ; Numéro 2 ; Numéro 3 ; Numéro 4 ; Numéro 5 ; Numéro 6 ; Numéro 7 ; Numéro 8 ; Numéro 9 ; Numéro 10, Numéro 11, Numéro 12, Numéro 13, Numéro 14 ; Numéro 15 ; Numéro 16 ; Numéro 17 ; Numéro 18 ; Numéro 19 ; Numéro 20 ; Numéro 21 ; Numéro 22 ; Numéro 23 ; Numéro 24 ; Numéro 25 ; Numéro 26 ; Numéro 27 ; Numéro 28.

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org


Introduction : Un été meurtrier… pour « le meilleur des mondes » (Jean-Marie Harribey)

Lire la suite


Dossier : L’Energie dans la transition écologique

Pour une histoire des symbioses énergétiques et matérielles (Jean-Baptiste Fressoz)

Avec l’urgence climatique, l’expression « transition énergétique » a acquis un tel prestige que les historiens en sont venus à l’employer pour décrire toutes sortes de processus, y compris ceux qui furent, à rigoureusement parler, des additions énergétiques. Le problème de la « transition énergétique » est qu’elle projette un passé qui n’existe pas sur un futur pour le moins fantomatique. Cet article propose une nouvelle façon d’aborder l’histoire de l’énergie en tant que dynamique d’accumulation symbiotique.

Lire la suite

De l’évolution des émissions de gaz à effet de serre en temps de libéralisme mondialisé (Pierre Masnière)

« Y a quelque chose qui cloche là-dedans, j’y retourne immédiatement » (Boris Vian).

La croissance industrielle a été réalisée à partir d’une extraction /consommation croissante de charbon dans un premier temps, de dérivés du pétrole ensuite, utilisés comme combustible pour de multiples usages et dans le développement de l’industrie chimique ; la consommation de gaz naturel puis la combustion de biomasse dans des centrales produisant chaleur et électricité accompagnent le tout depuis les années 1950-60. Il s’en est suivi un accroissement d’émissions anthropiques de CO2.

Lire la suite

Trois regards pour une transition (Jacques Rigaudiat)

De tous les scénarios existants de transition écologique appliquée à l’énergie électrique concernant la France, le scénario négaWatt est sans aucun doute le plus connu et le plus populaire auprès du public militant. Pour autant, il n’est pas seul. Il en va en particulier de ceux de l’Ademe, qui, depuis la publication en 2014 de la première étude d’ensemble «  Vers un mix électrique 100 % renouvelable en 2050 », s’inscrivent eux aussi dans une continuité. Enfin, tout récemment, un travail d’optimisation conduit au Cired est venu compléter les images qui peuvent être données de la transition électrique appliquée au mix français. Ils seront nos références.

Lire la suite

La nécessité d’un service public de l’énergie sous contrôle citoyen (Anne Debregeas)

La crise climatique sans précédent que nous connaissons nous impose de revoir en profondeur nos modes de vie ainsi que l’ensemble de notre modèle de développement. À l’échelle mondiale, l’accord de Paris fixe un objectif de neutralité carbone en 2050 qui implique une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre (GES) ainsi qu’une compensation des émissions résiduelles par des puits de carbone (forêts, océans, techniques de restauration du climat, et de capture et stockage du carbone).

Lire la suite

L’évolution du système électrique de l’UE : les majors en mode transition « raisonnée » (Pierre Masnière)

Le texte s’appuie généralement sur une compilation de données issues tant des statistiques annuelles de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) depuis le début des années 2000 que des rapports annuels d’activité des compagnies (annual reports), destinés avant tout aux actionnaires, mais, en fouillant bien, riches d’informations chiffrées concernant les activités de production, distribution et commercialisation en Europe et à l’« international ».

Lire la suite

Les centrales photovoltaïques menacent-elles la forêt ? (Isabelle Bourboulon)

Raser des forêts qui sont des puits de carbone pour y installer des parcs photovoltaïques, c’est un des paradoxes de la transition énergétique à l’œuvre. Les opérateurs de la filière à la recherche d’espaces disponibles investissent en effet les départements ruraux du sud de la France. Enquête dans les Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes et la Drôme.

Lire la suite

Produire de l’énergie renouvelable citoyenne n’est pas une sinécure (Laurence Boubet)

Ma prise de conscience de l’enjeu du dérèglement climatique a commencé dans les mois qui ont précédé la COP 15 en 2009 à Copenhague. La déception qui s’en est suivie m’a poussée à approfondir mes connaissances sur les questions énergétiques, parallèlement à mon engagement à Attac Mâcon et à réfléchir aux possibilités d’actions locales. En décembre 2012, j’ai créé avec des ami.es militant.es une association, l’APERL (association pour la production d’énergies renouvelables locales et citoyennes dans le Mâconnais), inspirée par les exemples de coopératives de production d’énergie en France et également ceux vus en Allemagne lors de l’université d’été européenne de Fribourg en 2011.

Lire la suite

Le bitcoin, un instrument spéculatif énergivore (Jean-Michel Servet)

Dans le contexte de la crise de 2008-2009, l’avènement du bitcoin (Raymond, 2018) a pu séduire parce qu’il est produit et régi avec un logiciel libre (Lakomski-Laguerre, 2020, Rolland, Slim, 2017). Il est supposé donner le pouvoir à ses utilisateurs grâce à sa gestion par une technologie plutôt qu’à une puissance centralisée (État et Banque centrale d’une part, banques commerciales de l’autre)

Lire la suite

Énergie : pour un service public des usagers et des salariés (Jacqueline Balvet, Gilles Sabatier)

Le gouvernement s’emploie à dépecer EDF sous pression de la Commission européenne qui exige la mise en concurrence de la totalité de la production électrique. EDF va devoir abandonner son monopole sur la vente de sa production, un monopole déjà bien écorché en 2000, puis en 2008, par la scission en trois branches : production, transport et réseau de distribution, puis en 2011, par une partie de sa production mise à disposition de la concurrence (dispositif ARENH).

Lire la suite

Débats

La contribution de la femme à la construction d’un État de droit : le cas de la Côte d’Ivoire (Marie N’Guettia)

En Afrique, de façon générale, les femmes vivent dans des conditions, déplorables liées à leur marginalisation et à leur faible pouvoir économique qui fait qu’elles dépendent pour la plupart de leur époux, conséquence du système patriarcal dans lequel elles vivent. Aussi, pour les femmes, surtout en milieu rural, les pesanteurs culturelles, voire les lois coutumières sont discriminatoires.

Lire la suite

Le capitalisme sans rival, à propos du dernier livre de Branko Milanovic (Gilles Rotillon)

Branko Milanovic est un économiste reconnu, ancien chef économiste à la Banque mondiale, (ce qui n’est pas nécessairement un titre propice à prendre ses analyses pour argent comptant), il s’est fait remarquer du grand public avec son livre Inégalités mondiales où il présente sa désormais fameuse courbe de l’éléphant, qui retrace l’évolution des niveaux de vie par fractiles de revenu et montre que les gagnants de la mondialisation sont les plus riches des riches. Il vient de publier un nouveau livre au titre un peu provocateur Le capitalisme sans rival, au moment où beaucoup parlent de la crise systémique où se serait enfoncé ce capitalisme que l’auteur trouve sans rival.

Lire la suite

Recension du livre de Philippe Marchesin : La politique française de coopération. Je t’aide, moi non plus (Adda Bekkouche)

L’ouvrage de Philippe Marchesin, que je présente avec plaisir ici, devrait faire date, non pas dans les médias et auprès des institutions officielles, mais auprès des chercheurs et acteurs critiques de la coopération pour le développement. Intitulé La politique française de coopération. Je t’aide, moi non plus, cet ouvrage fait le point sur la coopération française pour le développement et l’aide apportée par la France durant la Ve République. Le moment de cette publication est d’autant mieux choisi que, quelques mois après, le 4 août 2021, la « loi de programmation sur le développement solidaire et la lutte contre les inégalités mondiales » était promulguée – étonnante coïncidence !

Lire la suite

Commentaires de « En finir avec le capitalovirus, L’alternative est possible » de Jean-Marie Harribey (Plihon Dominique )

Les crises du capitalisme mondialisé se succèdent et s’enchaînent en ce premier quart du XXIe siècle, la crise sanitaire étant la plus récente, et sans doute pas la dernière, de cette série. En comprendre les ressorts profonds pour en sortir et bifurquer vers une société solidaire et écologique, telle est l’ambition de Jean-Marie Harribey dans son dernier ouvrage, En finir avec le capitalovirus, L’alternative est possible (Dunod, 2021).

Lire la suite

Discussion avec Dominique Plihon au sujet de mon En finir avec le capitalovirus (Jean-Marie Harribey )

Je remercie beaucoup Dominique Plihon d’avoir lu et commenté mon dernier livre En finir avec le capitalovirus, L’alternative est possible (Dunod, 2021). D’autant que les points positifs qu’il souligne font effectivement partie de ceux que j’ai voulu mettre en évidence : la crise est une crise multidimensionnelle du capitalisme, à la fois sociale et écologique, le facteur du coronavirus se greffant sur celle-ci ; les questions du travail, de la répartition des revenus, de la promotion des biens communs et de la (re)socialisation de la monnaie sont alors les pistes privilégiées pour bâtir une stratégie capable de nous faire sortir de la logique capitaliste.

Mais Dominique Plihon exprime aussi une « réserve » et une « frustration ». C’est sur celles-là que s’amorce une discussion ouverte par sa critique.

Lire la suite

Débat sur l’écosocialisme, Réponse à Claude Calame (Daniel Tanuro)

Le n° 26 de la revue Les Possibles comporte un article de Claude Calame intitulé « L’homme en société et ses relations techniques avec l’environnement : ni nature, ni Gaïa ». Dans ce texte, C. Calame cite mon ouvrage Trop tard pour être pessimistes, Écosocialisme ou effondrement (Textuel, 2020), dont il dit que les conclusions « se présentant comme écosocialistes » sont « d’autant plus décevantes » qu’elles sont tirées des « constats pertinents » de l’IGBP, du GIEC et de l’IPBES. Selon C. Calame, en effet, « toutes les mesures concrètes proposées » dans mon ouvrage « peuvent être réalisées dans le système économique et financier actuel ».

Lire la suite

À l’attention des lecteurs, note sur le statut de la revue Les Possibles

La revue Les Possibles a maintenant quatre ans d’âge et sa diffusion progresse régulièrement. Nous rappelons qu’elle fut créée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac pour être un lieu de débat théorique sur la nécessaire transformation de la société, aujourd’hui minée par le capitalisme néolibéral. Dès lors, ouverte à toutes les personnes qui s’inscrivent dans cette perspective, elle est indépendante de l’association Attac, le contenu des articles est de la responsabilité de leurs auteurs et n’engage pas l’association. La diversité des sujets, des auteurs et des disciplines témoigne de la volonté de garantir le pluralisme des idées. Le choix des thèmes et le respect des règles du débat scientifique et démocratique sont assurés par un comité éditorial dont la composition figure à la fin du sommaire.
Le comité éditorial

Adresse

Attac, 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris

Directeur de la publication

Jean-Marie Harribey

Secrétariat de la rédaction

Isabelle Bourboulon, Edgard Deffaud, Jean-Marie Harribey, Esther Jeffers, Éric Le Gall, Christiane Marty, Pascal Paquin, Dominique Plihon, Jean Tosti

Responsables techniques

Edgard Deffaud, Serge Gardien, Éric Le Gall, Wilfried Maurin, Pascal Paquin, Rémi Sergé, Olivier Tétard, Valentin Drean

Comité éditorial

Sylvie Agard, Christophe Aguiton, Verveine Angeli, Paul Ariès, Geneviève Azam, Daniel Bachet, Jacques Berthelot, Catherine Bloch-London, Martine Boudet, Isabelle Bourboulon, Thierry Brugvin, Thierry Brun, Alain Caillé, Claude Calame, Christian Celdran, François Chesnais, Francoise Clement, Pierre Concialdi, Jacques Cossart, Annick Coupé, Thomas Coutrot, Christian Delarue, Vincent Drezet, Cédric Durand, Guillaume Duval, Mireille Fanon-Mendès-France, Daniel Faugeron, David Flacher, Fabrice Flipo, Pascal Franchet, Bernard Friot, Jean Gadrey, Susan George, Jérôme Gleizes, Gérard Gourguechon, André Grimaldi, Janette Habel, Nicolas Haeringer, Jean-Marie Harribey, Michel Husson, Esther Jeffers, Isaac Johsua, Pierre Khalfa, Serge Le Quéau, Frédéric Lemaire, Christiane Marty, Gus Massiah, Antoine Math, Dominique Méda, Georges Menahem, Pascal Paquin, René Passet, Évelyne Perrin, Dominique Plihon, Thierry Pouch, Daniel Rallet, Jean-Claude Salomon, Catherine Samary, Denis Sieffert, Vicky Skoumbi, Jean-Louis Sounes, Daniel Tanuro, Bruno Tinel, Michel Thomas, Jean Tosti, Éric Toussaint, Stéphanie Treillet, Aurélie Trouvé, Patrick Viveret

Contact avec la revue et soumission d’articles

Les propositions d’articles nouveaux ainsi que les contributions répondant à des textes publiés dans les numéros précédents de la revue doivent être adressées au secrétariat de la revue : revue-cs-secretariat@list.attac.org

La revue a noué un partenariat avec Mediapart à travers une « édition » créée sur ce site : http://blogs.mediapart.fr/edition/la-revue-du-conseil-scientifique-dattac. À chaque parution trimestrielle de la revue, un des articles sera mis en ligne sur Mediapart.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org