Vingt-et-unième numéro des Possibles, la revue éditée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac

Le vingt-et-unième numéro de la revue trimestrielle Les Possibles, éditée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac, est disponible. Retrouvez ci-dessous le sommaire de ce numéro et inscrivez-vous pour recevoir la revue.

Retrouvez le sommaire de ce vingt-et-unième numéro.

Les précédents numéro sont disponibles en ligne Numéro 1 ; Numéro 2 ; Numéro 3 ; Numéro 4 ; Numéro 5 ; Numéro 6 ; Numéro 7 ; Numéro 8 ; Numéro 9 ; Numéro 10, Numéro 11, Numéro 12, Numéro 13, Numéro 14 ; Numéro 15 ; Numéro 16 ; Numéro 17 ; Numéro 18 ; Numéro 19 ; Numéro 20.

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org


Éditorial : On habite au carrefour de la complexité (Jean-Marie Harribey, Jean Tosti)

Un été caniculaire s’achève, les forêts brûlent un peu partout dans le monde, pas seulement en Amazonie sous la folie fasciste de Bolsonaro, les grands du G7 se congratulent dans un bunker au cœur du Pays basque, Trump tweete plus vite que son ombre, Johnson échoue à administrer le Royaume-(dés)Uni, Salvini rate son coup en Italie mais pour combien de temps ? En Chine, Xi Jinping cherche comment mater les Hongkongais et, en Russie, Poutine souffle le chaud et le froid dans une perspective néoconservatrice en interne et impérialiste à l’extérieur. En France, Macron confirme qu’il entraîne sans retenue la France dans le tourbillon délétère du néolibéralisme : après les lois travail et la réforme de l’assurance chômage, on va voir arriver cet automne une réforme des retraites pire que les précédentes.

Lire la suite

Dossier : Le racisme

L’antiracisme et la race : colorblindness et privilège blanc (Patrick Simon)

L’antiracisme et la race : colorblindness et privilège blanc par Patrick Simon
L’antiracisme classique français défend une vision universaliste s’appuyant sur une lecture littérale de l’inanité de la notion de la race. Il s’inscrit dans une démarche colorblind, selon laquelle les distinctions ethniques ou raciales sont au fondement du racisme. Cette stratégie politique entre en résonance avec le modèle français d’intégration pour qui l’égalité se réalise par invisibilisation des différences. Elle n’est pas sans recéler des contradictions, alors que la République met en œuvre dans son empire colonial une oppression raciale dont les conséquences irriguent les discriminations contemporaines. Car la migration dans les anciennes métropoles des populations racialisées lors des expansions impérialistes européennes réactive des représentations hiérarchisées où la race et l’ethnicité jouent des rôles déterminants. La question posée à l’antiracisme est simple, mais les réponses sont conflictuelles : peut-on dé-racialiser nos sociétés sans prendre en compte la race ? Et s’il faut la prendre en compte, sous quelle forme et comment ?

Lire la suite

Racisme ou discrimination intersectionnelle ? Le tri et l’exclusion de migrantes et migrants (Claude Calame)

Une fois encore, évoquons quelques chiffres. En 2015, pour plus d’un million de migrantes et migrants arrivés dans l’UE, 3771 avaient perdu la vie dans leurs tentatives de traverser la Méditerranée, de Gibraltar aux îles orientales de la Mer Égée, en passant par la traversée particulièrement mortifère entre la Libye et les côtes de la Sicile. En 2018, le nombre des arrivées est tombé à moins de 142 000, mais le nombre des morts et disparus s’élève encore à 2277, dans une proportion qui est plus de vingt fois plus élevée qu’en 2015 ; c’est aujourd’hui un migrant sur dix-huit, homme, femme ou enfant, qui trouve la mort en Méditerranée en tentant de rejoindre l’Europe. Le nombre des morts et disparus s’élève à plus de 40 000 depuis le début des années 2000 : un véritable crime contre l’’humanité, désormais dénoncé par les avocats Juan Branco et Omer Shatz auprès de la Cour pénale internationale.

Lire la suite

L’intersectionnalité : quelques questions (Samy Johsua)

« Bien qu’il soit pratiquement sûr que l’évolution a créé la morale pour des raisons internes au groupe, sans grand souci de l’humanité en général, cette situation n’est pas nécessairement incontournable ».

Frans de Waal, Le bonobo, Dieu et nous.

Une anecdote personnelle pour commencer. Mes voisins (elle, franco-algérienne, lui franco-français, tous les deux adhérents de la CGT) nous invitent à la fête de mariage de son fils à elle (réussite brillante dans la préfectorale, la mariée est franco-française). Fête prévue sur le mode des traditions algériennes. Grande surprise, mon épouse et moi-même sommes les seuls « natifs » invités dans le voisinage. À la question « pourquoi ? », la réponse est : « on ne voulait pas de réflexions ». Sous-entendu, désobligeantes. Et plus précisément, racistes.

Lire la suite

Féminisme et antiracisme : une histoire souvent méconnue (Suzy Rojtman)

Entretien réalisé par Stéphanie Treillet : Peux-tu revenir sur des aspects historiques de l’articulation du mouvement féministe contemporain avec les luttes antiracistes en France ? Il faut prendre en compte le contexte général de la société face au racisme au moment de l’émergence du féminisme contemporain.

Lire la suite

L’antisémitisme est de retour (Robert Hirsch)

« Le 9 janvier 2015, rue des Rosiers, dans le quartier juif de Paris, quelques heures après qu’un terroriste eut tué quatre Juifs dans une supérette casher, un vieux monsieur interrogé par le Journal Le Monde, répond que « rien n’a changé… c’est toujours la même chose ». Le malheur juif, un temps interrompu par le récit et la mémoire du génocide, aurait-il repris son cours millénaire ? » C’est ainsi que débute l’ouvrage que j’ai consacré aux relations entre la gauche radicale et les Juifs depuis 1968. Ce que je formulais de manière interrogative, j’y répondais positivement dans le cours de l’ouvrage. Il reste à démontrer le pourquoi de cette prise de position que, militant de la gauche radicale depuis 68, j’assume parfaitement. Or, la dénonciation de la haine antijuive, qui allait de soi dans les années 1968 à 2000, est devenue soudain un problème pour la gauche, surtout celle qui n’accepte pas le libéralisme. Il convient donc d’apprécier les raisons de cette évolution après avoir démontré l’ampleur du retour de l’antisémitisme et avant de conclure sur ses caractéristiques.

Lire la suite

Asiatiques de France : la « race » invisible ? (Ariane Pérez)

Après quelques mois de répit, la communauté asiatique de la région parisienne est à nouveau à cran. Depuis le mois de janvier, les agressions contre des femmes chinoises ou vietnamiennes ont repris dans la banlieue sud de Paris, à Vitry ou Ivry. Le mode opératoire est chaque fois le même : le long de la ligne de bus 183 qui part de la porte de Choisy, des jeunes, à pied ou sur un deux-roues, repèrent leur proie – toujours une femme asiatique – et arrachent brutalement le sac de la victime, n’hésitant pas à frapper si la malheureuse résiste. Le gain est souvent dérisoire, au mieux, quelques dizaines d’euros, un portable, quelques bijoux de pacotille. Ces femmes ne sont pas riches ce qui rend ces agressions encore plus insupportables car elles apparaissent comme de la violence gratuite.

Lire la suite

L’antiracisme vecteur essentiel de l’émancipation (Gustave Massiah)

Les mouvements sociaux et citoyens doivent renouveler leurs stratégies pour faire face à la montée des dangers et des forces réactionnaires et redonner sens à un projet alternatif d’émancipation. La convergence des mouvements est nécessaire pour répondre à la mondialisation capitaliste dans sa phase néolibérale et dans ses avenirs possibles. Le mouvement altermondialiste dans ses différentes formes et dans ses prolongements dans les nouveaux mouvements qui cherchent leurs voies depuis 2011 doit se renouveler en construisant une stratégie commune à partir de la diversité et de la convergence des stratégies des mouvements.

Lire la suite

Le foot (et le sport), antidote au racisme ? (Michel Thomas)

À l’heure où, dans le monde et en France, conséquence inéluctable de l’hyper-individualisme promu par l’ultra-libéralisme financier, la xénophobie et le racisme semblent occuper de plus en plus de terrain, on peut se poser la question de savoir si, au sein de toutes les pratiques sociales, le sport n’en est pas devenu un des meilleurs antidotes.

Lire la suite

Débats

Lettre d’un Terrestre à une Terrestre, sur le livre Lettre à la Terre de Geneviève Azam (Jean-Marie Harribey)

Geneviève, je veux te dire avant toute chose que ta Lettre à la Terre m’a touché. Et, sans doute, telle était l’une de tes intentions : toucher le lecteur ou la lectrice afin que la prise de conscience des graves dommages causés à la nature et à l’ensemble du vivant naisse de son émotion au moins autant que de sa raison, et peut-être même avant celle-ci. Tu excelles dans l’art d’écrire, d’abord dans le maniement de la langue, puis dans l’assemblage harmonieux de touches poétiques et philosophiques. En te lisant, je pensais à quelque accord majeur arpégé sur les touches d’un piano qui, brusquement, se modulait en mineur, avant de se résoudre au final sur un mode majeur.

Lire la suite

Poursuite d’une conversation terrestre dans les temps de catastrophe (Geneviève Azam)

Jean-Marie, ceci n’est pas une réponse à proprement parler, c’est la poursuite d’un échange, entamé depuis longtemps, et auquel je ne souhaite en rien mettre un point conclusif. Avant toute chose, sache que ta lettre m’a également beaucoup touchée. J’y reconnais ta belle écriture, sachant se faire incisive, ta sensibilité, ton exigence, ta générosité et je retrouve dans ce texte une qualité d’échange loin des « batailles d’idées », dont on ne retient souvent que les batailles et les vainqueurs. Par des voies différentes, je sais que nous partageons le souci du monde et de la Terre et le sentiment oppressant de l’urgence.

Lire la suite

Printemps silencieux (Pablo Solon)

Les oiseaux sont partis.
Beaucoup de gens, confus et inquiets, l’ont remarqué.
Les quelques oiseaux restant se meurent : ils tremblent et ne peuvent pas voler.
C’est un printemps sans voix.

Lire la suite

Financement de la Sécurité sociale et lutte de classes (Gérard Gourguechon)

La question de la Sécurité sociale et celle de son financement sont des points d’affrontement essentiels dans la lutte de classes. Les réponses qui y sont apportées déterminent le niveau des solidarités mises en place, l’étendue de leur champ et le niveau des prises en charge. Les solutions retenues éclairent aussi sur l’apport respectif des différents contributeurs (travailleurs et détenteurs du capital). Décider des recettes de la Sécurité sociale, c’est décider de l’application concrète du principe qui voudrait qu’en matière de solidarité « chacun contribue en fonction de ses moyens », pour qu’ensuite « chacun reçoive en fonction de ses besoins ».

Lire la suite

Réforme Delevoye : un projet régressif (Christiane Marty)

Le Haut-Commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a rendu public en juillet son rapport « Pour un système universel de retraite » qui est basé comme prévu sur un système par points. On peut lui reconnaître un redoutable savoir-faire en matière de communication : il réussirait (presque) à faire passer ce projet de retraite qui génèrera des économies sur le dos des salarié·es et des retraité·es pour un système renforçant l’équité, protégeant mieux les plus fragiles et réduisant les inégalités.

Après avoir rappelé la situation actuelle, ce texte se propose de montrer que les grandes lignes cadrant ce projet de retraites – limitation des dépenses de retraite, gouvernance, rendement du point - surdéterminent la régression à venir. En particulier, il dément les prétendues avancées pour les femmes et les carrières courtes.

Lire la suite

Peut-on limiter les pollutions libres des multinationales libres ? (Georges Menahem)

La mondialisation des activités humaines a des effets contradictoires. D’un côté, elle amplifie les menaces qui pèsent sur les capacités de survie des êtres humains sur notre planète. D’un autre côté, elle accroît encore la liberté des firmes multinationales. Cet article part de ces deux constats pour reconnaître la dimension des menaces et des pollutions générées par les activités débridées des entreprises multinationales. Il se demande pour terminer comment l’extension des droits humains au niveau mondial pourrait limiter les dangers associés à ces libertés.

Lire la suite

France télécom : le procès historique de la souffrance au travail. Entretien avec Éric Beynel (Isabelle Bourboulon)

Le procès France Télécom s’est achevé le 11 juillet après 46 audiences marquées tour à tour par l’exemplarité de la présidente du tribunal, Cécile Louis-Loyant, l’émotion des témoins et l’indécence des principaux prévenus – jusqu’à la fin, l’ancien PDG Didier Lombard n’aura pas eu un seul mot d’excuse pour les victimes. Le jugement sera rendu le 20 décembre prochain à 10 heures. « C’est un lourd fardeau que le tribunal emporte avec lui. Il espère que ces instants de partage des douleurs les auront rendues plus supportables », a conclu la présidente.

Lire la suite

Le tournant populiste : salut ou tombeau de la gauche ? (Manuel Cervera-Marzal)

En 2015, Syriza, formation issue d’une coalition de partis anticapitalistes, s’emparait du gouvernement grec. Au même moment, Jérémy Corbyn prenait la direction du Parti travailliste et Podemos réalisait le meilleur résultat électoral de sa jeune existence. Portée par cette vague anti-austérité, la France insoumise s’imposa comme première force de gauche à la présidentielle de 2017. Mais cette séquence ascendante semble aujourd’hui se refermer.

Lire la suite

Du mouvement ouvrier aux Gilets jaunes, métamorphoses du mouvement social et de son rapport au politique (Christophe Aguiton, Pierre Khalfa)

L’irruption inattendue d’un mouvement social d’ampleur nationale hors de tout cadre syndical et politique, un mouvement capable d’ébranler, au moins momentanément, le pouvoir en place est le signe d’une profonde métamorphose des formes de mobilisation sociale et de son rapport aux forces politiques de gauche. Le mouvement des Gilets jaunes a émergé à la suite d’autres phénomènes qui remettaient déjà en cause la mainmise de la gauche politique et du mouvement syndical sur les mobilisations sociales, comme les « cortèges de tête » dans les manifestations syndicales qui regroupent aujourd’hui une majorité de manifestants, ou l’apparition de « Nuit debout », un équivalent français aux mouvements Occupy de 2011, pendant les mobilisations de 2016 contre la réforme du droit du travail.

Lire la suite

Européennes : l’incertitude (Roger Martelli)

La gauche est toujours dans ses basses eaux, le Rassemblement national est bien portant et le pouvoir colmate les brèches, non sans mal. À gauche, les Verts ont pris la main provisoirement et les acteurs de l’ex-Front de gauche sont à la peine…
La présidentielle de 2017 avait installé l’image d’un paysage politique éclaté, quatre candidats se partageant 85 % des suffrages exprimés, aucun ne dépassant la barre des 25 %. Les européennes de 2019 ont confirmé la domination des deux leaders d’avril 2017, mais elles ont renvoyé très loin derrière les partisans de leurs deux challengers de droite (Fillon) et de gauche (Mélenchon). La situation politique est ainsi plus incertaine que jamais.

Lire la suite

Anatomie d’un vote (Pierre Khalfa)

À propos du livreLes origines du populisme. Enquête sur un schisme politique et social, Yann Algan, Elisabeth Beasley, Daniel Cohen,Martial Foucault par Pierre Khalfa

La récente progression spectaculaire de l’AfD aux élections régionales qui se sont tenues en Saxe et dans le Brandebourg viennent rappeler, si cela était nécessaire, que le risque politique que fait peser l’extrême droite est plus que jamais présent. Le livre Les origines du populisme,Enquête sur un schisme politique et social se fixe comme ambition d’en déterminer les considérants, en s’appuyant sur de larges bases de données et en se centrant sur l’élection présidentielle de 2017. Nous nous concentrerons dans cet article sur les rapports entre les électorats de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon qui ont fait l’objet de nombreux débats.

Lire la suite

Pour un plafonnement des revenus et des patrimoines, un manifeste, enfin ! (Jean Gadrey)

C’est un assez petit livre (112 pages) pour un grand enjeu de société, préparé sous l’égide de la Fondation Copernic, publié aux éditions Les Liens qui libèrent. Son titre : Vers une société plus juste, Manifeste pour un plafonnement des revenus et des patrimoines. Ses quatre co-auteurs sont trois chercheurs et une chercheuse ayant tous du métier sur le thème des inégalités et de la solidarité : Pierre Concialdi, Didier Gelot, Christiane Marty et Philippe Richard.

Lire la suite

La condition anarchique et les affects de Frédéric Lordon peuvent-ils donner une théorie de la valeur ? (Valentin Soubise)

Depuis une dizaine d’années, Frédéric Lordon a troqué sa casquette d’économiste contre des habits de philosophe qui lui siéent fort bien. Le chercheur au CNRS s’emploie à articuler la philosophie spinoziste aux sociologies d’Émile Durkheim et de Pierre Bourdieu. Cet éclairage est extrêmement précieux aux chercheurs en sciences sociales dont le travail empirique s’enrichit à mesure qu’il est relié aux niveaux les plus élevés de l’abstraction philosophique. La contribution de Frédéric Lordon est également une bouffée d’air pour la pensée critique et la pensée révolutionnaire contemporaine, dans la mesure où elle représente une douche froide sur certaines des illusions que ces dernières peuvent encore parfois charrier.

Lire la suite

La guerre sociale en France est déclarée, analyse Romaric Godin (Jean-Marie Harribey)

Le journaliste de Mediapart Romaric Godin est connu pour ses analyses décapantes de l’économie française et européenne, en rupture avec la pensée économique qui domine dans les milieux politiques, les médias, sans parler de l’Université. Il publie en cette rentrée un livre au titre dépourvu d’ambiguïtés La guerre sociale en France. Pour les citoyens que nous sommes, intoxiqués journellement par l’idée que modernité égale compétitivité, concurrence, marchés libres et individus responsables de leur sort, ce livre est très utile. Car c’est un livre d’analyse sociologique et politique et aussi un livre d’histoire.

Lire la suite

Mégapoles et mégarégions : la question politique, (Ilaria Agostini)

Dans la première partie de notre critique du gigantisme - caractéristique principale des villes néo-capitalistes - nous avons examiné en profondeur les scénarios alternatifs au modèle mégalopolitain, élaborés par le mouvement écologiste. Scénarios trahis, sinon ignorés, par les pratiques et théories des urbanistes.

Lire la suite

Revue des revues

Revue des revues (Jacques Cossart)

L’histoire attribue l’Odyssée à Homère, dans cette épopée mondialement connue de la Grèce antique, son héros Ulysse se voit indiquer le seul chemin maritime qui pourra le ramener dans son cher Ithaque ; malheureusement l’itinéraire indiqué doit éviter deux montres marins, Charybde et Scylla. Ce sont deux femmes qui furent punies par les dieux, au cours de leurs luttes permanentes pour le pouvoir, en étant transformées en monstres marins et jetées, dit-on, dans le Golfe de Messine. Si l’embarcation téméraire parvenait à éviter le premier écueil, elle devait se garder du second, pire encore.

Lire la suite

À l’attention des lecteurs, note sur le statut de la revue Les Possibles

La revue Les Possibles a maintenant quatre ans d’âge et sa diffusion progresse régulièrement. Nous rappelons qu’elle fut créée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac pour être un lieu de débat théorique sur la nécessaire transformation de la société, aujourd’hui minée par le capitalisme néolibéral. Dès lors, ouverte à toutes les personnes qui s’inscrivent dans cette perspective, elle est indépendante de l’association Attac, le contenu des articles est de la responsabilité de leurs auteurs et n’engage pas l’association. La diversité des sujets, des auteurs et des disciplines témoigne de la volonté de garantir le pluralisme des idées. Le choix des thèmes et le respect des règles du débat scientifique et démocratique sont assurés par un comité éditorial dont la composition figure à la fin du sommaire.
Le comité éditorial

Adresse

Attac, 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris

Directeur de la publication

Jean-Marie Harribey

Secrétariat de la rédaction

Isabelle Bourboulon, Jacques Cossart, Jean-Marie Harribey, Esther Jeffers, Frédéric Lemaire, Christiane Marty, Pascal Paquin, Jeanne Planche, Dominique Plihon, Jean Tosti, Aurélie Trouvé

Responsables techniques

Edgard Deffaud, Serge Gardien, Éric Le Gall, Wilfried Maurin, Pascal Paquin, Tom Roberts, Rémi Sergé, Olivier Tétard

Comité éditorial

Sylvie Agard, Christophe Aguiton, Verveine Angeli, Paul Ariès, Geneviève Azam, Daniel Bachet, Jacques Berthelot, Catherine Bloch-London, Martine Boudet, Isabelle Bourboulon, Thierry Brugvin, Thierry Brun, Alain Caillé, Claude Calame, Christian Celdran, François Chesnais, Francoise Clement, Pierre Concialdi, Jacques Cossart, Thomas Coutrot, Christian Delarue, Vincent Drezet, Cédric Durand, Guillaume Duval, Mireille Fanon-Mendès-France, Daniel Faugeron, David Flacher, Fabrice Flipo, Pascal Franchet, Bernard Friot, Jean Gadrey, Susan George, Jérôme Gleizes, Gérard Gourguechon, André Grimaldi, Janette Habel, Nicolas Haeringer, Jean-Marie Harribey, Michel Husson, Esther Jeffers, Isaac Johsua, Pierre Khalfa, Serge Le Quéau, Frédéric Lemaire, Christiane Marty, Gus Massiah, Antoine Math, Dominique Méda, Georges Menahem, Denise Mendez, Pascal Paquin, René Passet, Évelyne Perrin, Dominique Plihon, Thierry Pouch, Daniel Rallet, Jean-Claude Salomon, Catherine Samary, Denis Sieffert, Vicky Skoumbi, Jean-Louis Sounes, Daniel Tanuro, Bruno Tinel, Michel Thomas, Jean Tosti, Éric Toussaint, Stéphanie Treillet, Aurélie Trouvé, Patrick Viveret

Contact avec la revue et soumission d’articles

Les propositions d’articles nouveaux ainsi que les contributions répondant à des textes publiés dans les numéros précédents de la revue doivent être adressées au secrétariat de la revue : revue-cs-secretariat@list.attac.org

La revue a noué un partenariat avec Mediapart à travers une « édition » créée sur ce site : http://blogs.mediapart.fr/edition/la-revue-du-conseil-scientifique-dattac. À chaque parution trimestrielle de la revue, un des articles sera mis en ligne sur Mediapart.

Soutenez nos actions : bloquons Amazon !

Avancement de la campagne : 22500 € sur 80000 € !

28.13%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org