Soutien aux grévistes de la faim en Tunisie

vendredi 2 mai 2014, par Attac France

Ce 1er mai était le 8e jour de grève de la faim des failles des martyrs de la révolution tunisienne suite au procès en appel dont le verdict a été rendu le 12 avril.

Les huit grévistes actuels dont deux femmes demandent l’ouverture d’une enquête sur les conditions du verdict d’appel où ont été allégées les peines de prison ferme données en première instance à l’encontre d’anciens hauts responsables dont l’ancien ministre de l’intérieur (acquitté) et l’ancien directeur de la sûreté présidentielle.
Ils demandent des mesures urgentes pour empêcher la sortie du territoire des personnes acquittées, et la dessaisie des tribunaux militaires pour toutes les affaires concernant des civils.

Ils n’ont, à ce jour, pas été reçus par les autorités.

Attac France tient à leur apporter son soutien, fera connaître en France leur combat, et demande que leurs revendications soient prises en compte.

Leur exigence de justice et de vérité sur les exactions commises avant le 14 janvier 2011 est légitime comme leur lutte contre l’impunité. Leur mouvement est regardé au delà des frontière tunisiennes par tout ceux et celles qui se sont réjouis de voir le peuple et la jeunesse de Tunisie imposer le départ d’un dictateur.