Soutien à Txetx Etcheverry porte-parole du mouvement altermondialiste basque Bizi !

mardi 10 mai 2016, par Attac France

Notre ami Txetx Etcheverry, un des porte-parole du mouvement altermondialiste basque Bizi !, est convoqué le 10 mai à 10 heures au commissariat de Bayonne. Le motif de cette enquête ? Txetx s’est exprimé le 20 juillet 2015 devant la centrale nucléaire de Fessenheim, qui devait être fermée en 2017, pendant le Tour Alternatiba, qui a sillonné la France pour sensibiliser à la question du changement climatique et de la transition énergétique.

Il a visiblement dépassé les bornes de la liberté d’expression en disant que les milliards engloutis dans la filière nucléaire seraient mieux placés dans la transition énergétique et les énergies renouvelables. Il ne savait pas encore que des dossiers avaient été probablement falsifiés par Areva pour livrer des pièces défaillantes produites au Creusot. En parler aurait été plus grave encore.

Cette convocation n’est pas seulement comique et grotesque, elle n’est pas non plus seulement une nouvelle tentative d’intimidation d’un pouvoir d’État soumis au lobby nucléaire. Elle tient à la panique face aux dérives de ce lobby, à la situation catastrophique de la filière, à l’insécurité nucléaire, autant de situations qui doivent rester obscures pour les citoyens. Elles ne peuvent s’accommoder de la liberté d’expression. Elle tient aussi à la lâcheté politique et à la tentative d’effacer des promesses non tenues.

Notre solidarité avec Txtex Etcheverry et le mouvement Bizi !, avec qui nous collaborons, est entière. Nous leur sommes en particulier reconnaissants d’avoir permis, grâce à un engagement total et désintéressé, une véritable prise de conscience de l’urgence climatique, l’identification de la criminalité climatique et la nécessité d’une justice climatique. Nous poursuivrons avec eux, et bien d’autres, le combat pour le démantèlement et la reconversion de la filière nucléaire française.

Nous appelons toux ceux et celles qui le peuvent à accompagner Txtex au commissariat de Bayonne le 10 mai à 9 h 45 et à manifester leur solidarité.

P.-S.

Photo : Bizi !