Lettre à Emmanuel Macron : Pour un « Plan d’urgence pour sauver l’hôpital public »

jeudi 17 octobre 2019, par Collectif

Des drames se produisent, touchant toutes les catégories professionnelles de l’hôpital mais également les patients. Ces pertes de chance liées au manque de moyens sont inacceptables. On ne peut plus, vous ne pouvez plus attendre de nouveaux drames pour mettre en œuvre un plan d’urgence pour sauver l’hôpital public.

M. le Président de la République Française
Palais de l’Elysée
55 rue du Faubourg -Saint-Honoré
75008 Paris

Paris, le 26 septembre 2019

Monsieur le Président,

Le Grand débat que vous avez organisé a réclamé « plus de service public ». Il a mis au premier rang la Santé et l’Hôpital public.

Pourtant la situation sur le terrain est devenue réellement intenable : les difficultés d’accès aux soins s’accroissent, la qualité et la sécurité des soins se dégradent et nous observons l’épuisement et l’inquiétude des personnels hospitaliers.
Ces difficultés, les usagers de l’hôpital public les constatent tous les jours et en parlent dans les courriers qu’ils adressent aux directions hospitalières.

Des drames se produisent, touchant toutes les catégories professionnelles de l’hôpital mais également les patients. Ces pertes de chance liées au manque de moyens sont inacceptables. On ne peut plus, vous ne pouvez plus attendre de nouveaux drames pour mettre en œuvre un plan d’urgence pour sauver l’hôpital public.

Nous, usagers de la santé et citoyens, soutenons la demande des personnels hospitaliers d’un financement supplémentaire, nécessaire pour :

  • assurer l’ouverture de lits afin que les malades puissent être hospitalisés quand c’est nécessaire et qu’ils ne passent plus des heures voire des jours à attendre couchés sur des brancards ;
  • embaucher le personnel nécessaire dans tous les services pour assurer l’accueil, la sécurité, la qualité et la continuité des soins ;
  • revaloriser les salaires des personnels hospitaliers sachant que nous sommes en 26e position sur les 35 pays de l’OCDE pour le salaire des infirmières.

L’hôpital public a besoin de réformes mais aussi et surtout de moyens pour assurer ses missions dans des conditions acceptables pour les patients et pour les soignants.

Croyez, Monsieur le Président de la République, à notre meilleure considération.

Marie CITRINI, représentante des usagers, APHP
Thomas SANNIE, représentant des usagers, APHP

Personnalités ayant signé cette lettre à la demande du Collectif inter-hôpitaux et du Collectif inter-urgences, rassemblant médecins, personnels paramédicaux et usagers :

  • Christophe ANDRE psychiatre et auteur,
  • Pierre ARDITI comédien,
  • Yvan ATTAL comédien
  • Sébastien BALIBAR, physicien membre de l’Académie des sciences,
  • Christian BAUDELOT professeur de sociologie,
  • Jean BENGUIGUI, comédien
  • Tahar BENJELLOUN écrivain,
  • Alain BERTHOZ professeur au Collège de France
  • Dominique BLANC, comédienne,
  • Richard BOHRINGER comédien
  • Romane BOHRINGER comédienne,
  • Valérie BONNETON, comédienne,
  • Jean-Philippe BOTTON président de Médecin du monde,
  • Rony BRAUMAN ancien président de Médecins sans frontières,
  • Julia CAGE, professeur d’économie,
  • Alain CAILLE professeur émérite de sociologie,
  • Stéphane CARISTAN, ancien athlète de haut niveau,
  • Philippe CAUBERE comédien auteur
  • Patrick CHENE journaliste,
  • Jérôme COMMANDEUR, comédien,
  • Daniel COSTANTINI ex-entraîneur de l’équipe nationale de handball,
  • Thomas COUTROT économiste,
  • Jérôme CREEL économiste,
  • Pierre DELION, professeur émérite de pédo-psychiatrie,
  • Marie DESPLECHIN écrivaine,
  • Brigitte DORMONT professeur d’économie de la santé,
  • Didier FASSIN professeur au collège de France,
  • Cynthia FLEURY professeur de philosophie,
  • Florence FORESTI comédienne,
  • Jean GADREY professeur honoraire d’économie ,
  • Charlotte GAINSBOURG comédienne et chanteuse,
  • Anouk GRINBERG comédienne,
  • Robert GUEDIGUIAN cinéaste,
  • Claire HEDON, présidente ATD Quart Monde,
  • François HERAN professeur au Collège de France,
  • Eric HEYER professeur d’économie,
  • Emmanuel HIRSCH professeur d’éthique médicale,
  • Georges-François HIRSCH, ancien directeur de l’Opéra national,
  • Delphine HORVILLEUR Rabin,
  • Agnès JAOUI comédienne,
  • Hélène JOLIOT-LANGEVIN, physicienne
  • Axel KAHN, ancien président d’université,
  • Sandrine KIBERLAIN,
  • Bernard LAHIRE professeur de sociologie,
  • Philippe LANCON,
  • Thierry LANG professeur de santé publique
  • Guillaume LECOINTRE professeur du muséum d’histoire naturel
  • Céline LEFEVE philosophe, directeur de la chaire « Philosophie à l’hôpital »
  • Vincent LINDON, comédien,
  • Jean-Louis LIVI comédien, producteur de cinéma,
  • LOMEPAL, chanteur,
  • Clara LUCIANI, chanteuse,
  • Claire MARIN professeur de philosophie,
  • Dominique MEDA, professeur de sociologie,
  • Gilbert MONTAGNE chanteur auteur-compositeur,
  • Gérard MORDILLAT, écrivain,
  • François MOREL comédien,
  • Gérard NOIREL, historien
  • Albert OGIEN, directeur de recherche CNRS en sociologie
  • Corine PELLUCHON professeur de philosophie,
  • Thomas PIKETTY économiste
  • Mazarine PINGEOT écrivaine,
  • Dominique PLIHON, professeur émérite d’économie
  • Denis PODALYDES comédien,
  • Pierre SALAMA, professeur émérite d’économie
  • Malik SALEMKOUR président de la ligue des droits de l’homme
  • Véronique SANSON chanteuse,
  • Fabienne SERVAN-SCHREIBER productrice de film
  • Alexis SPIRE politiste, directeur de recherche au CNRS,
  • Antoine SPIRE journaliste
  • Henri STERDYNIAK économiste,
  • Alain SUPIOT professeur émérite au Collège de France
  • Bertrand TAVERNIER réalisateur,
  • Philippe TORRETON comédien,
  • Philippe VILAIN, écrivain,
  • Michel VINAVER écrivain de théâtre,
  • Florence WEBER professeur de sociologie
  • Jacques WEBER acteur et réalisateur,
  • Frédéric WORMS philosophe

SIGNATURE sur le site CHANGE.ORG « Il faut un plan d’urgence pour sauver l’hôpital public »

Soutenez nos actions : bloquons Amazon !

Avancement de la campagne : 22500 € sur 80000 € !

28.13%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org