L’appel des organisations européennes : se mobiliser pour des règles de commerce et d’investissement au service des peuples et de la planète

vendredi 4 avril 2014, par Collectif

Aujourd’hui, une alliance européenne de plus de 50 organisations [1] lancera la campagne d’engagement pour le Mandat Commercial Alternatif [2], appelant les candidats aux élections européennes à soutenir des politiques commerciales et d’investissement qui servent les peuples et la planète, et non pas seulement les profits de quelques grosses entreprises.

“La politique commerciale et d’investissement actuelle de l’UE a causé de nombreux désastres à travers le monde. Vouloir à tout prix ouvrir les marchés agro-industriels mondialisés entraîne la disparition des petits agriculteurs. Cette politique est une des grandes causes de la faim dans le monde. Les droits excessifs accordés aux investisseurs nous privent de l’espace politique dont nous avons tant besoin. Nous devons rompre avec cet agenda décidé par les entreprises.” déclare Lyda Fernanda Forero du Transnational Institute , qui est à Bruxelles pour protester contre les Accords de Partenariat Économique (APE) de l’UE avec les régions Afrique/Caraïbe/Pacifique (ACP).

La campagne d’engagement en ligne est disponible dans 6 langues de l’UE (FR, EN, ES, DE, GR, HU) et permettra aux militant-es et aux citoyens de demander à leurs candidats de s’engager à soutenir un changement de paradigme dans la politique commerciale et d’investissement de l’UE. Le site web permettra de suivre les engagements et de voir quel(le)s candidat(e)s se sont engagé(e)s, et pour quelles propositions.

Nous demanderons aux candidats au Parlement européen de soutenir des mesures qui permettront aux peuples de contrôler leurs propres systèmes alimentaires locaux, de faire reconnaître les droits du travail et de mettre en oeuvre des évaluations des politiques commerciales et d’investissement basées sur les droits humains. Nous demanderons également aux candidats de s’opposer au mécanisme controversé de règlement des différends investisseur/État, et appellerons la Commission européenne à immédiatement rendre publics tous les textes des négociations commerciales et d’investissement avec des pays tiers.

“Les accords de commerce de l’UE sont négociés à huis clos dans l’intérêt de quelques riches multinationales. Les personnes affectées par ces accords commerciaux n’ont jamais été consultées pour savoir ce dont elles avaient vraiment besoin. Nous avons besoin de députés européens qui défendent un processus démocratique et transparent, contrôlé par les populations européennes et leurs représentants élus, plutôt que de technocrates non élus et de groupes de lobbying privés.” déclare Sergi Corbalan, directeur exécutif de l’unité de de plaidoyer de Fair Trade, membre de l’Alliance pour un Mandat Commercial Alternatif.

La campagne d’engagement est le résultat d’un processus de consultation et de participation déployé à travers toute l’Europe depuis 4 ans, durant lequel le Mandat Commercial Alternatif a été développé. Il est composé de 20 pages de propositions émanant de la société civile et vise à démocratiser la politique commerciale et d’investissement de l’UE et à la recentrer sur les droits de l’homme, du travail et de l’environnement [3].

“En ces temps de crises multiples et globales, le Parlement européen a besoin de députés qui se battent pour des règles commerciales qui défendent l’intérêt des populations et de la planète. Nous avons besoin de députés qui dévoilent publiquement les traités commerciaux tenus secrets. Nous appelons les candidats à défendre des règles commerciales et d’investissement au service des populations, de l’économie et de l’environnement de façon large, pas seulement dans l’intérêt de quelques uns.” déclare Amélie Canonne, coordinatrice de l’Alliance pour un Mandat Commercial Alternatif.

Aujourd’hui et demain, les membres de l’Alliance pour un Mandat Commercial Alternatif rencontreront des députés européens et des groupes politiques au Parlement européen à Bruxelles pour recueillir leur soutien à la campagne. En marge du sommet UE-Afrique (à Bruxelles aujourd’hui et demain), les membres de l’Alliance participeront également à la manifestation matinale contre les Accords de Partenariat Économique de l’UE avec des pays africains, des Caraïbes et du Pacifique [4].

Bruxelles, le 2 avril 2014.

Voir aussi la brochure édité par AITEC : Pour un Mandat Commercial Alternatif de l’Union Européenne

Notes

[1Les membres actuels de l’Alliance pour un Mandat Commercial Alternatif :

Afrika Kontakt (Denmark), Arbeitsgemeinschaft Bäuerliche Landwirtschaft (Germany), AITEC (France), Attac Austria, Attac Germany, Attac Spain, CNCD (Belgium), Colibri (Germany), Comhlamh (Ireland), Corporate Europe Observatory (Belgium), Ecologistas en Accion (Spain), European Milkboard, Fair Trade Advocacy Office (Belgium), Fairwatch (Italy), FDCL (Germany), FIAN Germany, Food & Water Europe, Germanwatch (Germany), Misereor (Germany), No Patents on Life ! (Germany), Oxfam Germany, Philippinenbuero (Germany), Platform Aarde Boer Consument (Earth, Farmer, Consumer – Netherlands), Platform of Filipino Migrant Organisations in Europe, PowerShift (Germany). Seattle to Brussels Network, SOMO (Netherlands), Terra Nuova (Italy), Trade Justice Movement (UK), Transnational Institute (Netherlands), Trocaire (Ireland), Vedegylet (Hungary), War on Want (UK), WEED (Germany), World Development Movement (UK), Za Zemiata (Bulgaria), 11.11.11. (Belgium)

Les organisations qui nous soutiennent : ActionAid Netherlands, Africa Roots Movement (Netherlands), Afrikagrupperna (Sweden), Africa-Europe Faith and Justice Network (AEFJN), Afrikagrupperna (Sweden), ASEED Europe, Attac Denmark, CEE Bankwatch Network (headquatered in the Czech Republic), Clean Clothes Campaign Netherlands, Confédération paysanne (France), Dutch section of Women’s International League for Peace and Freedom (WILPF – Netherlands), European Federation of Public Service Unions (EPSU), FAIR TRADE HELLA (Greece), FIOM-CGIL (Metalworkers Federation – Italy), FIAN Netherlands, FNV Netherlands, France Amérique Latine (France), Friends of the Earth Europe, Glopolis (Czech Republic), Hegoa (Spain), Indian Committee of the Netherlands, Milieu Defensie (Netherlands), National Peace and Justice Network (UK), OIKOS (Netherlands), Philippinenbüro (Germany), Platform Aarde Boer Consumer (Netherlands), Platform for an economy based on sustainability and solidarity (Netherlands), Respect Network in Europe, STRO (Netherlands), Supermacht (Netherlands), Traidcraft (UK), Transnational Migrant Platform (TMP), TRUSTED Migrants (Netherlands), La Via Campesina Europe, Wemos (Netherlands), XminY (Netherlands)

[2Consultez le site de la campagne d’engagement : http://www.alternativetrademandate.org/

[3Téléchargez le Mandat Commercial Alternatif en français
en anglais, espagnol, et allemand

[4Pour plus d’informations sur le activités de la société civile pour le sommet UE-Afrique, voir : http://www.mynewsdesk.com/se/afrikagrupperna/news/brussels-the-epa-that-the-eu-imposes-vs-the-trade-policy-that-africa-needs-81050