Attac soutient les travailleuses et travailleurs sans-papiers et sous-traité·e·s en lutte !

mardi 19 novembre 2019, par Attac France

Le système capitaliste recourt à des techniques de plus en plus raffinées d’exploitation des travailleuses et travailleurs en les privant de leurs droits fondamentaux. C’est le cas des sans-papiers embauché·e·s et non déclaré·e·s, quelques 500 000 en France, et autant qui n’ont qu’un titre de séjour provisoire ou un récépissé. Ils et elles sont pressurisé·e·s par des sous-traitants en cascade, dont les donneurs d’ordre sont des groupes florissants, comme les hôtels Accor, ou des entreprises publiques, comme Chronopost filiale de la Poste. Leur salaire est sans aucun rapport avec le travail qu’elles et ils fournissent dans des conditions insoutenables.

Après les sans-papiers d’Elior, celles et ceux de Chronopost Alfortville, employé·e·s par Derichebourg via Mission Intérim, sont en grève depuis le 11 juin pour leur régularisation, régularisation que demandent également les sans-papiers de la mairie de Sèvres exploités par la société CPN (Comptoir des professionnels du nettoyage), et ceux et celles de beaucoup d’autres entreprises.

Par le biais de la sous-traitance, les salarié·e·s sont soumis·e·s à une logique de dumping social qui tire toujours vers le bas les conditions de travail de toutes et tous.


C’est le cas à l’hôtel Ibis de Paris Batignoles via la société STN Tefid, où les salariées mènent une grève avec des piquets de grève devant les hôtels du groupe depuis le 17 juillet pour être intégrées dans l’entreprise et sortir de la sous-traitance, pour obtenir des conditions de travail et des rémunérations décentes. Elles appellent aussi au boycott du groupe Accor, auxquels appartiennent les hôtels Ibis.

Attac soutient ces grévistes et leurs revendications : leur intégration à Chronopost, à la Mairie de Sèvres, à l’hôtel Ibis et ailleurs, pour en finir avec la sous-traitance ! Attac se prononce pour la régularisation globale de tou·te·s les sans-papiers.

Vous pouvez demander à rejoindre l’espace de travail Migrations et/ou sa liste de discussion en écrivant à migrations-contact@attac.org

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org