APL : pas d’économies sur le dos des locataires

lundi 16 octobre 2017, par Collectif

Le Président des riches s’en prend aux allocations logement, ces aides personnelles au logement (APL) qui aident les ménages modestes à payer leur loyer, dans le parc privé ou dans le parc social.

Une baisse de 5 euros par mois est mise en place depuis le 1er octobre. C’est une coupe de 400 millions d’euros par an sur le dos des locataires. En 2018, le gouvernement veut frapper plus fort : baisser d’environ 50 euros par mois les APL des locataires du parc social imposant aux bailleurs HLM de le répercuter sur les loyers. Ce sont donc les bailleurs HLM qui logent le plus d’allocataires qui seront les plus taxés, et cela impliquera nécessairement qu’il y aura moins d’argent pour entretenir, isoler, réhabiliter et construire de nouveaux logements sociaux. Les propriétaires du parc privé ne seraient pas concernés par cette mesure.

Au-delà de cette ponction qui pourrait augmenter chaque année, le gouvernement annonce une « loi logement » qui vise à remettre en cause le modèle du logement social dans notre pays. Ce modèle permet pourtant à des millions de familles de se loger dans des conditions correctes avec des loyers modérés. Au lieu d’améliorer ce modèle, Macron saigne les locataires les plus modestes, les bailleurs sociaux qui ont vocation à les loger et laisse sur le trottoir les plus fragiles, afin de financer la baisse de l’ISF et les nombreux autres cadeaux octroyés aux nantis, aux promoteurs et aux spéculateurs.

A l’inverse, il faudrait mener une politique de prévention des expulsions, d’encadrement des loyers du secteur privé, et d’augmentation du parc de logement social.

Face à ces attaques, un collectif unitaire très large (dont Attac est membre) s’est mis en place au plan national : une première journée de rassemblement a eu lieu le samedi 14 octobre, une pétition est lancée et des collectifs locaux se créent un peu partout…

Une nouvelle journée de manifestations est prévue début décembre. D’ores et déjà : signer et faites signer la pétition !

Retrouvez toutes les infos sur le site : http://vivelapl.org/

#ParadisePapers : appel pour l’instauration d’une taxe globale sur les multinationales

8513 personnes se sont engagées !

Prochain objectif : 10000 signataires.

85.13%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org