En soutien à Antoine Deltour et Edouard Perrin, nous étions à l’ouverture du procès LuxLeaks

Les lanceurs d’alerte font les frais de l’opacité
mercredi 27 avril 2016, par Attac Play

Le 26 avril 2016, des militant·e·s membres de la Plateforme paradis fiscaux et judiciaire, auquel appartient Attac France, ont participé à la première journée du procès d’Antoine Deltour et Edouard Perrin.

Leurs revendications :

  • exiger des parlementaires français de se saisir également de la loi Sapin 2 pour accorder enfin un statut global et une protection effective aux lanceurs d’alerte en France.
  • exiger de l’Union européenne de se doter d’un dispositif efficace pour protéger les lanceurs d’alerte : il s’agit là d’une exigence a minima après le vote de la directive secret des affaires le 13 avril au Parlement européen, à laquelle nos organisations restent très fortement opposées.

Pour aller plus loin :