Compte-rendu du Forum Social des Scolaires et Universitaires (Attac Togo)

vendredi 13 février 2015, par Attac Togo

Du 19 au 21 décembre 2014, a eu lieu au Lycée technique d’Adidogomé, à Lomé, la troisième édition du Forum Social des Scolaires et Universitaires (FSSU) sur le thème : « Citoyenneté et Démocratie : Quelle participation de la jeunesse togolaise » ? Initié en 2009 par Attac Togo, le FSSU se veut un espace de rencontre et d’échange entre les jeunes, issus de nos Clubs Attac Développement Durable, sur des thématiques sur lesquelles nous travaillons. Ces Clubs sont créés dans des établissements scolaires et universitaires de Lomé (nous n’avons pu travailler cette année qu’avec cinq Clubs) dans lesquelles hebdomadairement, des animations sont faites avec les membres. Un travail préparatoire a donc été fait au sein de ceux-ci avant le forum.

Cette troisième édition du FSSU avait pour objectif de contribuer à faire naitre chez les jeunes le désir de s’impliquer par des actions citoyennes à la vie publique.

En effet, bien que la constitution togolaise ait fait de la participation citoyenne une condition nécessaire à la construction de la démocratie, force est de constater que très souvent, les jeunes ne s’intéressent pas, ou peu, à la question. C’est donc dans le souci de remédier à ce problème que ce forum a été organisé. Il s’agissait d’éduquer les jeunes élèves et étudiants à la citoyenneté et à l’engagement citoyen, de renforcer leur militantisme, de susciter en eux l’esprit critique et constructif... afin de leur donner les moyens nécessaires pour participer effectivement à la gestion des affaires publiques.

Pour ce faire, trois panels et neuf ateliers ont été organisés. Le premier jour du forum, vendredi 19 décembre, deux panels étaient au programme ; le premier sur le thème : « Qu’est ce que la citoyenneté » ? et le second sur « La démocratie en théorie ». Ces deux panels avaient pour objectif d’amener les participants à connaître sur le plan théorique ce que l’on entend par citoyenneté et démocratie. Les deux panels ont réuni des spécialistes pour un regard croisé sur la question. Pour le premier panel étaient invités un représentant de la Direction nationale de la formation civique et une représentante de la société civile. Le second panel a réuni un philosophe, universitaire et membre de la Commission Episcopale Justice et Paix, et un juriste du Ministère des droits de l’homme et de la consolidation de la démocratie.

Le samedi 20 décembre, un troisième panel a été organisé. Le but était de voir comment dans la pratique, les différentes composantes de la société participent au renforcement de la démocratie. A cet effet, un journaliste, un acteur de la société civile et un politique, étaient face aux jeunes pour débattre du thème : « La démocratie en pratique ». Les trois panélistes ont chacun exposé leur vision de la démocratie et comment au quotidien, dans l’exercice de leurs fonctions, ils participent à sa construction.

Après cela, les participants ont été répartis dans neuf ateliers afin de réfléchir sur des thématiques données et faire des recommandations d’actions. Les ateliers étaient les suivants :

  • Quel engagement des jeunes en politique ?
  • Quel apport des TIC à la démocratie ?
  • L’école, la citoyenneté et la démocratie
  • Jeunesse et protection de l’environnement : quel engagement ?
  • Genre en démocratie : Enjeux et défis
  • Quel comportement citoyen en période électorale ?
  • Comment les jeunes peuvent-ils participer à la gestion des affaires locales
  • Comment l’art peut-il contribuer au renforcement de la citoyenneté et de la démocratie ?
  • Engagement citoyen des jeunes : comment ça se passe ailleurs ?

À l’issue de ces ateliers, une restitution en plénière des travaux a été faite afin de partager avec l’ensemble des participants les recommandations qui ont été dégagées dans les différents groupes.

Après cette restitution, un concert s’en est suivi et a réuni sur scène des artistes sur le thème de la citoyenneté. Des messages forts ont été donnés par ces artistes dont certains sont très engagés dans les questions de justice sociale.

La journée du 21 décembre a été consacrée au nettoyage des lieux du forum afin de mettre en pratique quelques notions de citoyenneté.

Ce forum a été une réussite. Plus de 200 jeunes élèves et étudiants y ont pris part et étaient très enthousiastes. Des débats très intéressants ont eu lieu et ont permis une meilleure prise de conscience de la part des jeunes sur les enjeux de la démocratie et l’envie de s’impliquer activement, par des actions citoyennes, dans la gestion de leurs communautés. Nous avons pu enregistrer également quelques nouvelles adhésions à Attac Togo.

Il faut rappeler que cette rencontre n’aurait pas été possible sans l’appuie financier d’Attac France, d’Attac Suisse et d’Attac Wallonie Bruxelles, qui nous ont donné respectivement, 260 Euro, 300 Euro et 800 Euro.

Une suite est prévue à ce forum et consistera en la mise en œuvre des différentes recommandations formulés au cours des travaux en ateliers. Cette mise en œuvre sera faite en deux étapes. D’une part, des activités seront faites avec les jeunes au sein des Club, et en dehors, afin de les amener à un changement de comportement et à une plus grande implication dans la construction de notre démocratie. D’autre part, un plaidoyer sera fait en direction des pouvoirs publics afin que ces derniers prennent des mesures appropriées pour favoriser la participation citoyenne des jeunes à la vie publique.