Taxe Tobin : pourquoi demander au G20 ?

lundi 14 mars 2011, par Thomas Coutrot

Nicolas Sarkozy et ses ministres multiplient depuis deux ans les déclarations favorables à la mise en place d’une taxe sur les transactions financières, ou taxe Tobin, pour financer la lutte contre la pauvreté et le changement climatique. C’est bien sûr une excellente idée, qu’on ne peut qu’applaudir.

 

Mais au lieu de la porter dans une enceinte où elle pourrait rapidement être adoptée – la zone euro –, le gouvernement français a choisi de la défendre dans le cadre du G20, où l’échec est d’ores et déjà assuré. S’agit-il d’une simple erreur tactique, qui sera vite corrigée ? Ou bien d’une manœuvre pour pouvoir accuser les autres de bloquer des décisions que la France ne souhaite en réalité pas prendre, ou pour mettre en difficulté un Dominique Strauss-Kahn adversaire déclaré de la taxe ? Lire la suite de l’article sur Le Monde.fr

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org