Le néocapitalisme a remis au pas les Etats

mardi 11 mai 2010, par Thomas Coutrot

« Ce plan est un plan de dupes qui ne visait qu’à rassurer les marchés financiers. Le formidable boom des Bourses montre que ce package européen dépasse leurs espérances… Les marchés viennent de se voir garantir une assurance tout risque du remboursement des dettes des États et la certitude d’une purge généralisée et d’un ajustement budgétaire à la mode grecque dans tous les pays européens. Le néocapitalisme sera remis au pas, promettaient les chefs d’État et de gouvernements européens. Ce néocapitalisme vient de remettre au pas les États. Qui acceptent, sans conditions, de continuer à pomper la richesse des salariés et des contribuables vers les actionnaires et les financiers. « La preuve ? Il suffit de regarder ce qui se passe en Grèce : suppression de deux mois de salaire dans la fonction publique ; vent de privatisation annoncé ; assouplissement du droit du travail pour permettre de licencier. En Roumanie ? Le FMI vient d’inoculer une potion terrible : 25% de baisse des salaires dans la fonction publique, de 15% des pensions de retraités. Lire la suite de l’article dans Libération du 11 mai 2010

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org