Nouvelle initiative! Découvrez 👉 l'Observatoire de la justice fiscale 🔭

« Finance Watch sera un contre-pouvoir à la finance de marché »

lundi 11 avril 2011, par Libération, Pascal Canfin

Libération, le 9 avril 2011  Attac France, Transparency International, Oxfam, Sherpa, le Secours catholique… Près d’une trentaine d’associations et d’ONG européennes (1) vont participer à la création de Finance Watch. Député européen (Europe Ecologie), Pascal Canfin, 36 ans, est l’un des fondateurs de cette initiative transpartisane qui regroupe des élus de droite et de gauche. Quelles seront les missions de Finance Watch ? Il y en aura trois principales. D’abord, un travail d’expertise réalisé par des experts indépendants, spécialistes des questions financières. Ensuite, Finance Watch aura une mission de lobbying auprès de la Commission et du Parlement européen pour contrer le travail d’influence permanent des banques. Quand on constate les moyens considérables dont ils disposent, il y a une vraie urgence démocratique à rééquilibrer les choses. Enfin, il y aura un travail de communication auprès du grand public, pour faire pression sur les élus et susciter des débats sur toutes les questions liées à la finance. On le voit bien aujourd’hui dans le travail d’élaboration de nouvelles régulations européennes, on souffre de ne pas avoir de vrai débat dans l’opinion publique. Finance Watch aura pour vocation de dénoncer les pratiques des banques ? Le but n’est pas de rechercher le scandale pour le scandale, mais d’éclairer le débat citoyen. Et de se donner la possibilité de faire vivre un débat contradictoire. Sur le nucléaire, on peut entendre les voix d’Areva et de Greenpeace. Les associations de consommateurs ne s’occupaient pour l’instant que des services bancaires aux particuliers. Finance Watch aura une mission de contre-pouvoir sur le cœur de l’activité bancaire, à savoir la finance de marché. Par exemple, lors de la publication des résultats financiers des banques, ce sera son rôle de donner une expertise pour expliquer comment ces bénéfices sont réalisés. Et d’expliquer qu’elles réalisent aujourd’hui plus de 50% de leurs bénéfices, non pas en prêtant aux entreprises, mais en prenant des paris sur les marchés. Pour démonter les argumentaires, Finance Watch s’appuiera sur un réseau officieux d’acteurs de la finance encore en poste qui collaborera de façon confidentielle. On a déjà reçu de nombreux appels du pied… Lire la suite

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org