Aurélie Trouvé, l’« autre » Française candidate à la tête du FMI

PARIS (Reuters) - Face à la candidature de Christine Lagarde, l’association altermondialiste Attac a présenté lundi celle d’Aurélie Trouvé, une Française de 31 ans, à la direction générale du Fonds monétaire international. Maître de conférences en économie, Aurélie Trouvé est co-présidente d’Attac, qui revendique près de 10.000 membres et milite notamment pour la taxation des transactions financières. Son entrée en lice est « un peu symbolique » reconnaît-elle. Car, pour être soumise au vote, une candidature doit être présentée par l’un des gouverneurs ou administrateurs du Fonds et le gouverneur français n’est autre que Christine Lagarde. « On espère que Christine Lagarde, pourquoi pas, se dise qu’on peut présenter des candidatures plus diverses », a-t-elle expliqué à Reuters. « Il faut changer les cadres et les dirigeants qui ont tous fait les mêmes écoles et qui sont formatés par l’école néolibérale. » Suite de l’article

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org