Au contre-G8 : « Avec DSK, la politique du FMI n’a pas bougé de plus d’un iota »

dimanche 22 mai 2011, par Libération

La question agace, fait sourire, réveille les colères. Que pensent les altermondialistes, réunis au Havre ce week-end pour le contre-G8, du départ de Dominique Strauss-Kahn du Fonds monétaire international ? « On est scandalisés que l’affaire DSK ait permis de relégitimer le FMI », réagit Aurélie Trouvé, co-présidente d’Attac France. Cette semaine, plusieurs responsables politiques et patronaux (Laurence Parisot, les gouvernements allemands et suédois, des socialistes, etc.) ont salué le bilan de DSK à la tête de l’institution, qu’il a présidée pendant trois ans, en pleine crise économique mondiale. Dominique Strauss-Kahn est présenté comme celui qui a mis un peu d’eau dans le vin amer du FMI, très décrié pour ses politiques d’« ajustement structurel » façon bulldozer. Celui, aussi, qui a joué un grand rôle dans la crise de la dette en Europe. Lire la suite sur liberation.fr

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org