Revue de presse Attac spéciale COP 21 : deuxième partie

mercredi 16 décembre 2015, par Arthur Lauvergnier

Cette deuxième partie de la revue de presse Attac spéciale COP 21 propose cette fois-ci un focus sur les apparitions médiatiques de nos porte-paroles qui ont livré leurs analyses des négociations à la presse tout au long de la conférence sur le climat. Elle revient également sur la couverture médiatique de l’action « Fausses Solutions COP 21 » au Grand Palais et sur les deux grandes mobilisations du 12 décembre auxquels Attac a participé : les « lignes rouges » et le rassemblement au Champ-de-mars.

Action au Grand Palais - Fausses solutions

JPEG - 48.6 ko

Marie Astier et Maëlle Ausias, « La police violente de nouveau des manifestants pour le climat », Reporterre, 4 décembre 2015

Le rendez-vous était donné à midi à l’intérieur du Grand Palais, près des Champs-Élysées, par des associations (Attac, Amis de la terre, Peuples Solidaires,...). Enjeu : dénoncer ce qui, selon nombre d’associations écologistes, sont des "fausses solutions" au changement climatique.

Lire la suite

« COP 21 : des militants contre le « greenwashing » expulsés du Grand Palais », Le Parisien, 4 décembre 2015

L’exposition « Solutions COP 21 » a été perturbée par des manifestants venus dénoncer son hypocrisie.

Lire la suite

« Toxic Tours and Civil Disobedience : COP 21 - Climate Emergency », Vice News, 6 décembre 2015
Vidéo

Analyses de l’avancée des négociations

JPEG - 98.9 ko

Chronique de Dominique Plihon, Culture éco : « Quel prix pour le carbone ? », France culture, 7 décembre 2015
Écouter

« Taxe sur les transactions financières. Réaction d’Attac France », L’Humanité, mardi 8 décembre 2015

« Cette décision est une occasion manquée : il existait une opportunité historique pour les États européens de délivrer un signal positif et ambitieux en pleine COP 21, alors que les financements manquent cruellement ».

Lire la suite

Tribune de Maxime Combes, La « révolution climatique » ne sera pas bourgétisée, Terra eco, 10 Décembre 2015

Non, 2015 ne sera pas un 1789 du changement climatique. Alors, pour renverser le régime en place, « rassemblons-nous, manifestons-nous, enchaînons-nous » plaide l’économiste Maxime Combes.

Lire la suite

Entretien avec Geneviève Azam, « Il faut des feux rouges pour limiter les écocides », Globe Reporters, 9 décembre 2015
Écouter

Entretien avec Geneviève Azam, « Les rapports de forces ne se sont pas exprimés à la COP 21 » , L’Humanité, 11 décembre 2015

J’ai assisté aux conférences climat depuis 2008. Or, c’est la première qui semble à ce point neutralisée. On évoque souvent la bulle dans laquelle se déroulent les négociations climatiques, coupées des réalités extérieures. ­Désormais, la tenue même des conférences paraît complètement lissée, comme si nous vivions dans un monde pacifié, sans extrême pauvreté, ni misère ou vulnérabilité. Peut-être les COP ne sont-elles plus le lieu où les pays les plus fragiles peuvent s’exprimer ? Quoi qu’il en soit, cette fois, les rapports de forces ne se sont pas exprimés.

Lire la suite

Débat avec Maxime Combes, Le Club des Têtes au carré » : « Comment se sont passées les négociations ? Peut-on attendre un texte avec des engagements forts en matière de réduction d’émissions de CO2 ? », France Inter, 11 Décembre 2015
Écouter

Tribune de Maxime Combes, « Contre le réchauffement climatique, laissons le pétrole dans le sol », Reporterre, 12 Décembre 2015

En plus de vingt ans de négociations de l’ONU sur le changement climatique, il n’a jamais été question de laisser tout ou partie des réserves d’énergies fossiles dans le sol. Aucun État, aucune multinationale et aucune institution internationale ne propose de limiter à la source la production de charbon, de gaz et de pétrole. Au contraire, ils les exploitent sans limites, avec avidité pour assouvir leur soif de profits et leurs désirs de puissance, en faisant miroiter les promesses matérielles de leur course au productivisme.

Lire la suite

Retour sur les mobilisations du 12 décembre

JPEG - 179.1 ko

Erwan Manac’h et Patrick Piro, « Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris »

Le principe d’une mobilisation de masse pour le dernier jour du sommet diplomatique avait été établi de longue date parmi les 130 organisations de la coalition climat 21. Dans leur grande diversité, elles s’accordaient sur l’importance d’« avoir le dernier mot » et lancer un mouvement mondial et unifié pour la « justice climatique ». L’état d’urgence et les interdictions de manifester ont contraint les organisateurs à revoir entièrement leurs plans jusqu’en dernière minute. Face au maintient des mots d’ordre de mobilisation, les autorités ont finalement autorisé les actions en dernière minu

Lire la suite

Camille Martin, Reportage : « Vingt mille personnes ont lancé samedi à Paris le mouvement de la justice climatique »

Elle fut longtemps incertaine, cette manifestation, face aux autorisations changeantes du ministère de l’Intérieur. Mais elle s’est bien tenue, ce samedi 12 décembre. Et de belle manière, sans aucun incident durant les événements organisés. Au contraire, les milliers de manifestants ont mis leur imagination au service de cette mobilisation, aussi joyeuse que déterminée à porter un message fort pour la suite.

Lire la suite

Banderole géante, vélos et fresque humaine à Paris pour marquer la fin de la COP 21, Le Monde, 12 Décembre 2015

Des milliers de militants écologistes se sont rassemblés samedi 12 décembre en différents endroits de Paris et en province pour marquer la fin de la conférence contre le réchauffement climatique (COP 21), avec des initiatives festives et symboliques, étroitement encadrées par la police.

Lire la suite

Gabriel Siméon et Amandine Cailhol, « Une journée de mobilisation pour le climat », Libération, 12 Décembre 2015

Avoir le dernier mot. Sans attendre la signature de l’accord de Paris, les ONG environnementales ont fait de samedi une vaste journée de mobilisation pour la défense du climat. Venus des quatre coins du monde pour la COP 21 ou pour ce week-end d’action, des milliers de manifestants ont pris part aux trois actions phares organisées ce jour pour « écrire l’histoire.

Lire la suite

Reportage photo de Boris Allin, « La COP 21 côté Citoyen », Libération, 13 décembre 2015
Lire la suite

Décryptage du texte final et analyses post-COP 21

JPEG - 7.7 ko

Débat Avec Géneviève Azam, « COP 21 : L’accord de Paris sur le climat est validé à l’unanimité », BFM TV, 12 Décembre 2015
Voir la vidéo

Sophie Chapele, « Á Paris, les États s’accordent pour sauver le climat mais ne précisent pas comment y arriver », Basta !, 13 Décembre 2015

L’accord sur le climat a été adopté dans la soirée du 12 décembre au Bourget sous un tonnerre d’applaudissements. Un quasi unanimisme entoure le texte jugé « historique ». Pourtant, à y regarder de plus près, l’accord ne précise en rien comment la communauté internationale devra agir pour ne pas dépasser un réchauffement de 2°C.

Lire la suite

Point de vue, COP 21 : « C’est de la contrainte molle, on va avoir des COP à n’en plus finir ! », Télérama, 14 Décembre 2015

« Finalement cette COP 21 reflète l’état du monde, qui se recroqueville sur lui-même et se montre incapable de viser un dessein planétaire. En 1992, au moment du protocole de Kyoto, il s’agissait de formuler des engagements qui dépassent les intérêts des uns et des autres. Aujourd’hui, alors que les rapports du GIEC et les catastrophes climatiques s’enchaînent, il n’y a pas ce souffle collectif qui permettrait de briguer un grand traité international. » Geneviève Azam,

[Lire la suite>http://www.telerama.fr/monde/cop21-c-est-de-la-contrainte-molle-on-va-avoir-des-cop-a-n-en-plus-finir,135621.php]

Entretien avec Maxime Combes (Attac France) et Ronan Dantec (EELV), « Accord à la COP : vraie avancée ou poudre aux yeux ? », Libération,

L’accord de Paris ne nous fait pas avancer et il sanctifie le décalage abyssal existant entre la bulle des négociations et la globalisation économique et financière. Il est urgent de passer de la climatisation des discours à la climatisation des politiques économiques.

Lire la suite

Interview de Maxime Combes, « Désarmons les marchés pour résoudre la crise du climat ! », The Dissident, 15 Décembre 2015

Pour résoudre la crise climatique on doit désarmer les marchés financiers. Ils conditionnent des multinationales qui extraient des énergies fossiles ou qui en tirent profit, directement ou indirectement. Le système financier maintient cette machine consumériste, productiviste de l’exploitation toujours plus loin et plus profond des ressources naturelles. Si on ne désarme pas ces mécanismes, la crise du climat ne sera pas résolue.

Lire la suite

Interview de Maxime Combes, « COP 21 : le porte-parole d’Attac France "relativement déçu" par le contenu de l’accord », LCI, 14 décembre 2015
[Vidéo>http://lci.tf1.fr/videos/2015/cop-21-le-porte-parole-d-attac-france-relativement-decu-par-le-8696322.html]