One Planet Summit - Attac dans les médias

mardi 12 décembre 2017, par Attac France

Deux an après la COP 21, Emmanuel Macron organise à Paris le « One Planet Summit ». L’objectif de ce sommet est de faire de Paris la nouvelle place internationale de la finance verte. Mais la finance verte est-elle réellement climato-compatible ? Retrouvez les réactions d’Attac dans les médias.

A la télévision

JT de 20h, « La finance peut-elle être écolo ? », 11 décembre 2017, France 2

« Sénat 360 », 11 décembre 2017, Public Sénat

A la radio

Christian Vadon, « Le One Planet Summit met la finance verte en lumière », 12 décembre 2017, RCF

Marie Viennot, « Paris, place financière la plus verte du monde.... », 11 décembre 2017, France Culture

La rédaction, « Journal de 18h » (à partir de la minute 6’23), 10 décembre 2017, France Culture

La rédaction, « Greenwashing : des entreprises apparemment plus vertes », 11 décembre 2017, France Inter

Au-delà de la finance et des investissements propres, le greenwashing touche aussi les pratiques internes des entreprises. Ce qui produit des exemples cocasses, comme le rappelle Attac dans son rapport : le nouvel aéroport de Mexico City, réputé neutre en carbone, ou encore, en Espagne, des raffineries et des usines chimiques du géant pétrolier Repsol, rénovées sur le plan thermique.
Lire l’article

Dans les journaux

Vittorio De Filippis, « Dominique Plihon : « Seules 25 % des obligations vertes émises sont certifiées » », 11 décembre 2017, Libération

Nous sommes dans un capitalisme financiarisé et mondialisé : la finance est un vecteur dominant de l’économie. Les acteurs financiers y jouent un rôle prépondérant. Leur objectif est de maximiser leur rentabilité tout en introduisant des critères d’investissement « extrafinanciers » pour répondre aux demandes des épargnants qui leur confient leur argent.
Lire l’article

Gérard Le Puill, « 12 décembre : le sommet de Paris sur le climat passe à côté de l’essentiel », 11 décembre 2017, L’Humanité

Comme si le français était désormais une langue morte, Emmanuel Macron a donné le nom de « One Planet Summit » à la mini rencontre qu’il organise demain sur l’île Seguin, ancien site de Renault à Billancourt. Il s’agira, nous dit-on, de « mettre la finance publique et privée au service de l’action climat ». Mais, comme le relève Maxime Combes, au nom d’Attac, « l’absence de définition claire et précise de ce qu’une obligation verte peut et ne peut pas financer empêche de distinguer celles qui sont compatibles avec l’environnement ou le climat et celles qui ne le sont pas ».
Lire l’article

Emilie Torgemen, « One Planet Summit : un sommet climat pour quoi faire ? », 11 décembre 2017, Le Parisien

« L’ONU a récemment rappelé que les États ont donné à peine un tiers du financement nécessaire pour respecter les engagements pris lors de la COP 21. Dans ces conditions, il faudrait urgemment que ce sommet climat soit utile, explique Maxime Combes, économiste proche d’Attac. Mais j’ai peur qu’il ne serve à rien. »
Lire l’article

Marie-Noëlle Bertrand, « Maxime Combes : « Un tout petit marché, par ailleurs bien pollué de l’intérieur » », 12 décembre 2017, L’Humanité

Dans un rapport publié hier, l’association Attac dénonce l’inefficacité des obligations vertes. L’outil phare de la finance climatique ne représente au final qu’une niche. Entretien.
Lire l’article

En ligne

Floréane Marinier, « Finance verte : Attac met en garde contre le greenwashing [Étude] », 11 décembre 2017, GreenUnivers.com

La rédaction, « Climat : des banques renforcent leurs engagements, sous l’œil d’ONG sceptiques », 11 décembre 2017, Connaissance des énergies

La rédaction, « Sommet climat : comment la finance essaye de se mettre au vert », 11 décembre 2017, Connaissance des énergies

La rédaction, « « Seules 25 % des obligations vertes émises sont certifiées » », 12 décembre 2017, Yahoo Actualités

La rédaction, « One Planet Summit : un sommet climat pour quoi faire ? », 11 décembre 2017, Boursorama.com

Laurent Martinet, « Il faut beaucoup plus d’argent pour financer la transition énergétique », 12 décembre 2017, L’express.fr

Fabienne Marion, « Transparence et financement : où en est la France sur le climat ? », 11 décembre 2017, Up’ Magazine

Jacques Prescott, « La finance et les affaires, ennemies du développement durable ? », 12 décembre 2017, Mediaterre

La rédaction, « Seules 25 % des obligations vertes émises sont certifiées », 11 décembre 2017, Actu Orange

Jacques Prescott, « La finance et les affaires, ennemies du développement durable ? », 11 décembre 2017, Mondialisation.ca

Vanina Delmas, « La finance climaticide sur le banc des accusés », 11 décembre 2017, Politis

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org