12 avril 2016 - Le Mans - L’agence Société Générale bloquée par des militant.e.s d’Attac

mardi 12 avril 2016, par Attac France

Le mardi 12 avril 2016, suite à l’appel d’Attac France d’occuper les banques privées de la Société générale, une quarantaine de manifestant.e.s ont bloqué l’agence Place de la République du Mans pour dénoncer l’opacité de celle-ci et l’évasion fiscale dévoilée par l’affaire des Panama Papers.

Les militant.e.s d’Attac du Mans sont à l’origine du blocage de l’agence. Les pancartes qu’ils brandissent et leurs slogans dénoncent à la fois le manque de transparence de la banque et l’évasion fiscale dont le manque à gager pour l’État français est évalué entre 60 et 80 milliards d’euros par an.

JPEG - 76.9 ko

Cette action, qui s’est déroulée dans le calme a ensuite laissé place à un débat sur le placement éthique de son argent et aux alternatives qui existent déjà.

JPEG - 98.4 ko

« Interpeller » de manière « pacifique »
« Notre action vise à interpeller le système bancaire en général et la Société générale en particulier, mais aussi les politiques et le gouvernement pour que soit mis fin à ce scandale d’évasion fiscale, construit comme un vrai système », a déclaré Claude Pataux, un militant d’Attac. Dénonçant le fait que « toutes les banques ont des liens et des filiales dans les paradis fiscaux », il a insisté sur le caractère « pacifique » et « respectueux du personnel bancaire » de ce blocage, surveillé à distance par une dizaine de policiers [1].

Pour aller plus loin

N’attends pas la prochaine crise pour te révolter, passe à l’Attac !