Retour sur la mobilisation des 11 et 12 mai à Notre-Dame-des-Landes

Les organisateurs de la chaîne humaine citoyenne, l’ACIPA ainsi que des collectifs locaux, ont tenu leur pari : le samedi 11 mai 40 000 personnes encerclaient les 25 km du site de Notre-Dame-des-Landes. Il s’agissait d’une part de montrer que la mobilisation des opposants au projet était intacte, d’autre part de placer, symboliquement, la ZAD sous la protection des citoyens.

Les manifestant-es sont venu-es de toute la France, en co-voiturage ou en bus , quelquefois roulant toute la nuit. Les bus avaient été affrétés par les comités de soutien, par des organisations ; ainsi Attac a contribué au départ de bus unitaires depuis la Bretagne, les Pays de la Loire, Paris, le Poitou-Charentes, la Bourgogne, la région Midi-Pyrénées....

Durant la matinée, des bénévoles accueillaient voitures et cars, les aiguillaient vers des parkings improvisés, et orientaient les manifestants vers telle ou telle partie du périmètre du site, de manière à ce que la chaine soit homogène. Cette répartition se faisait très facilement, en raison du nombre et de l’engagement des bénévoles.

À une heure, la plupart des manifestant-es étaient présent-es sur la chaine ; certains pique-niquaient de manière conviviale. Les manifestant-es appartenant à une organisation brandissaient leurs drapeaux, ceux d’Attac étaient bien visibles. La chaîne s’est mise en place vers une heure et demie, et à deux heures, comme prévu, le site était encerclé.

Puis les routes et chemins traversant le site ont été envahis par les manifestant-es, qui se dirigeant vers les Planchettes pour assister à des concerts, qui allant participer à des débats organisés à la Chat-Teigne, l’un des principaux lieux d’occupation de la Zone à Défendre, qui se promenant dans la ZAD au gré des rencontres.

Une partie des manifestant-es est repartie le soir, ceux en bus notamment, pour à nouveau un long voyage. D’autres sont restés pour participer le dimanche à la 3e rencontre des comités de soutien créés dans toute la France après la manifestation de réoccupation de novembre 2012.

Toutes les personnes présentes pendant ces deux jours se retrouveront au grand rassemblement qui aura lieu les 3 et 4 août prochain. Plus de 100 000 personnes sont attendues. Attac y sera présente et y contribuera activement.

Voir les photos 2013-05-11_14.53.22_chaine-humaine_g.decrop-foutographelaposte.net_1443_0.jpg 2013-05-11_14.46.52_chaine-humaine_g.decrop-foutographelaposte.net_1430_0.jpg 2013-05-11_14.28.26_chaine-humaine_a-bocquel_3235_1.jpg 2013-05-11_13.38.06_chaine-humaine_g.decrop-foutographelaposte.net_1371_0.jpg

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org