Notre Dame des Landes, visite de Soutien de Susan George aux gréviste de la faim

lundi 23 avril 2012, par Geneviève Coiffard-Grosdoy

Susan était invitée de longue date par l’Université Permanente de l’Université de Nantes, autour de la crise et de son livre : nos crises, leurs solutions. Elle nous a fait ... du Susan, le caractère pédagogique de ses interventions étant visiblement apprécié par les 450 personnes présentes. A partir de ce qu’elle avait dit sur l’accaparement des terres et la nécessité de préserver les terres agricoles, je l’ai interrogé sur Notre-Dame-des-Landes, à la fois sur le fonds du dossier si elle le souhaitait, et aussi sur la question démocratique : comment en sortir. Susan a expliqué qu’elle suivait le dossier depuis fort longtemps, qu’elle avait été très impressionnée par l’expertise citoyenne qui avait été développée par les opposants à cette occasion, que ce dossier était indéfendable car glouton en terres, en fonds publics, et inutile... puisque d’autres solutions existaient... et qu’elle était venue déjà deux fois ici pour ce dossier. Le temps qu’elle fasse une signature et une radio, nous sommes arrivées au barnum des grévistes précédées des appréciations élogieuses de ceux qui avaient assisté à sa conférence. Susan a discuté longuement avec le plus ancien des grévistes, Michel : c’est un paysan retraité, ancien de la lutte du Larzac, devenu l’un de nos experts les plus pointus sur le transport aérien en FR, en Europe et dans le monde : infatiguable, il a co-animé 130 soirées citoyennes de débats autour du projet ces deux dernières années. Ils ont évoqué l’époque de Rene Dumont, et de la grève de la faim de ce dernier en 1974, lorsqu’il s’était allongé devant les buffets d’une rencontre de la FAO... Discussion à l’intérieur avec d’autres grévistes. Echange sur leur situation personnelle, sur la lutte, Susan insistant sur son admiration de ce qui avait été entrepris et de ce qui était mené jour après jour. Visite trop brève (le train n’attendra pas) mais qui a été très bien reçue tant comme la venue en soutien de attac, que comme l’affirmation de la dimension internationale de notre lutte.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org