Les Faucheurs de chaises font le siège de la BNP Paribas à Marseille

mardi 8 novembre 2016, par Attac France

Les Faucheurs de chaises ont fait le siège symbolique d’une agence de la BNP Paribas. Ils dénoncent l’évasion fiscale et appellent au financement de la transition écologique et sociale.

Aujourd’hui, un peu après 15 h 30, les Faucheurs de chaises ont occupé l’agence de la BNP Paribas, rue Saint-Ferréol à Marseille. Alors que l’évasion fiscale représente chaque année un manque à gagner de 60 à 80 milliards d’euros pour l’État français, ils ont rappelé le rôle joué par les banques dans l’organisation de l’évasion fiscale.

Au lendemain de l’ouverture de la COP 22 à Marrakech, ils ont expliqué que l’argent nécessaire au financement de la transition sociale et écologique existe : il est dans les paradis fiscaux.

Alors que les lanceurs d’alerte sont condamnés dans l’affaire « LuxLeaks » et qu’un Faucheur de chaises est poursuivi par BNP Paribas pour « vol en réunion », l’impunité judiciaire dont jouissent les délinquants fiscaux et leurs complices est une injustice qui ne peut pas être acceptée.

À l’occasion de cette première action dans les Bouches-du-Rhône, les Faucheurs de chaises :

  • appellent à multiplier les actions non violentes d’occupation des agences BNP Paribas et donnent rendez-vous le vendredi 9 décembre à 15 h devant la BNP Paribas Joliette ;
  • appellent à se rendre à Dax le 9 janvier 2017 pour faire le procès de l’évasion fiscale, en parallèle du premier procès d’un Faucheur de chaises.

Ce ne sont pas les Faucheurs de chaises qu’il faut juger, c’est l’évasion fiscale en bande organisée !

Pour aller plus loin