5 actions simultanées de réquisition de chaises à Paris le 12 novembre : l’objectif des 196 chaises est atteint !

jeudi 19 novembre 2015, par Action non-violente COP21

Réquisitions de chaises en série dans 5 banques complices de l’évasion fiscale ce mardi matin à Nantes et Paris. 70 membres d’ANV-COP 21 (Actions Non-Violentes COP 21) agissant à visage découvert ont ainsi permis en une seule matinée de franchir l’objectif fixé par l’Appel des Faucheurs de chaises à saisir 196 chaises avant la COP 21.

À moins de trois semaines du Sommet de l’ONU sur le climat, la saisie de 45 chaises dans une agence du Crédit agricole, trois de la BNP et une d’HSBC, est un appel à mettre fin au système organisé de l’évasion fiscale avec le message clair que l’argent pour sauver le climat existe bel et bien : il est dans les paradis fiscaux !

Depuis le 30 septembre dernier, c’est plus d’une vingtaine d’actions similaires qui ont déjà été menées partout en France par des centaines de citoyens, malgré les arrestations et garde-à-vue dont celle d’un journaliste à Strasbourg la semaine passée. La mobilisation se poursuit et prend de l’ampleur sur l’ensemble du territoire. Le compteur qui s’est emballé ces derniers jours et qui vient aujourd’hui d’atteindre l’objectif des 196 chaises ne demande qu’à être largement dépassé : l’appel à poursuivre la mobilisation est lancé ! « La réquisition et la circulation solidaire de chaises peuvent devenir un mouvement populaire de grande ampleur. Face à la gravité de l’urgence climatique et à l’inaction des gouvernements, nous démontrons que les citoyen·ne·s sont prêt·e·s à se mobiliser, à s’engager dans la désobéissance civile » affirme Pauline Boyer, porte-parole de l’action. Les actions de ce jour veulent contribuer à faire émerger un large mouvement citoyen de désobéissance civile, non-violent et déterminé, pour relever le défi climatique.

Les 196 chaises serviront à l’organisation d’un grand Sommet International sur la question du financement du Fonds Vert et de la transition sociale et écologique, le dimanche 6 décembre à midi à Montreuil, en plein milieu de la COP 21.