Nous sommes 67 millions de victimes de l’évasion fiscale en France

samedi 7 avril 2018, par Attac France

Le sentiment d’injustice lié à l’évasion fiscale massive pratiquée par les multinationales, notamment celles du numérique, ne cesse de progresser dans nos sociétés. Suite au scandale des « Paradise papers » et sous la pression citoyenne, les gouvernements et la Commission européenne se sentent obligés de réagir. Mais leurs propositions ne s’attaquent pas au coeur du problème.

Retraité.e, chôm.eur.se, enfant, infirmi.er.ère, usagers des transports en commun, chercheu.r.se, agricult.eur.rice... Aujourd’hui nous sommes 67 millions de victimes de l’évasion fiscale en France.

Alice, 31 ans, maraichère bio
"Quand le gouvernement supprime les aides au maintien de l’agriculture biologique "pour raison budgétaires", c’est vraiment décourageant !"

JPEG - 5.9 Mo

Youna, 40 ans, mère d’une petite fille en crèche associative
"Quand on n’a pas de place en crèche, soit on doit payer plus cher, soit on doit prendre sur son temps de travail."

JPEG - 7 Mo

Robert, 74 ans, retraité
"Avec le gel des retraites et l’augmentation de la CSG, mon pouvoir d’achat baisse d’année en année."

JPEG - 5.6 Mo

Marie-Héloise, 31 ans, professeure
“Faute d’effectifs et de moyens, j’ai trop de casquettes et pas la possibilité de proposer une éducation de qualité pour toutes et tous.”

JPEG - 5.5 Mo

Victoria, 23 ans, doctorante sans financement
"Sans financement public, pas de salaire et pas de recherche. Ça devient un luxe de faire une thèse. "

JPEG - 6.3 Mo

Massamba, 38 ans, employé chez McDo
"Pour McDo, la franchise c’est moins d’impôts. Pour les salarié·e·s, c’est des temps partiel subis au SMIC, pas de représentation du personnel, pas de 13e mois..."

JPEG - 5.2 Mo

Joyce, 27 ans, en contrat aidé
"Arrêter le financement de ces contrats, c’est mettre en péril des milliers d’associations."

JPEG - 5 Mo

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org