Contre le G7 et son monde

Du 24 au 26 août, les 7 chefs des États les plus riches de la planète se retrouvent à Biarritz. Avec un cynisme à toute épreuve, ils déclarent se donner comme objectif la lutte contre les inégalités. Il est temps d’éteindre le grand incendie du capitalisme et ses 7 plus grands pyromanes. Nous appelons toutes et tous à participer au contre-G7, au Pays basque du 21 au 26 août.

Soutenez nos actions : 80 000€ pour bloquer Amazon

Avancement de la campagne : 20980 € sur 80000 € !

26.23%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org

Le flux

31/10 Pour mieux comprendre la situation à Hong-Kong (Séverine Arsène, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 On ne protège pas la démocratie quand on la suspend (Collectif, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 Le gouvernement chilien veut mettre en ordre sa maison avant l’arrivée de Trump (Luciana Ghiotto, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 Amérique latine. « Au Chili, le socle institutionnel est issu de la dictature » (Franck Gaudichaud, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)