Samedi 12 décembre : ayons le dernier mot

mercredi 9 décembre 2015, par Attac France

Le samedi 12 décembre, au moment où les représentants des gouvernements du monde entier quitteront la COP 21, nous prendrons la rue pour porter une promesse, celle d’agir tant que les lignes rouges pour une planète juste et vivable seront franchies.

Tout montre aujourd’hui que l’accord de Paris sera insuffisant et que nous ne pourrons pas le laisser incontesté. En 20 ans de COP, les dirigeants du monde n’ont jamais réussi à réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre ni à assurer la pérennité d’une planète juste et vivable. Alors que les tractations s’enlisent, la COP 21 apparaît au grand jour comme le symbole de la collusion entre intérêts économiques et politiques, et de négociations incapables de répondre aux enjeux climatiques.

« Avoir le dernier mot », était l’intention affichée par la Coalition climat 21 pour la fin de la COP 21. Mais, aujourd’hui, le gouvernement français se sert de l’État d’urgence pour empêcher toute expression citoyenne dans les rues à la fin de la COP 21. Le 12 décembre, au moment où l’ONU annoncera les résultats de ses négociations marathon, nous refusons de rester à la maison en acceptant l’inacceptable et nous appelons à une journée de mobilisation massive au cours de laquelle plusieurs actions auront lieu :

9 h 30 : « Climate Justice for Peace »

« Climate Justice for Peace », mobilisation inédite où de multiples petites équipes se lanceront à la conquête des rues de Paris pour écrire, en se géolocalisant, le message « Climate Justice Peace ».

S’inscrire pour y participer.

12 h : Action « Lignes rouges »

À partir de 11h45, nous nous réunirons sur les trottoirs le long de l’avenue de la Grande Armée entre la Place de l’Etoile et la Porte Maillot (ne pas se rassembler à l’Arc de Triomphe - vous serez séparés de tout le monde).

Une action symbolique « Lignes rouges » préparée depuis plusieurs mois et dans laquelle Attac est fortement impliquée. Nous rendrons un hommage digne et déterminé aux victimes du réchauffement climatique. Cette action, qui se déroulera dans un lieu symbolique de Paris, rappellera également qui sont les acteurs à l’origine du problème et qui continuent à bloquer toute action publique d’envergure sur la question du climat. Prévoir d’apporter quelque chose de personnel et d’esthétique de couleur rouge. Il peut s’agir d’un parapluie, d’une écharpe, d’une bannière ou de tout autre objet que vous jugerez approprié.

Pour plus d’informations et participer à l’action.

14 h : rassemblement pour déclarer l’état d’urgence climatique

Un rassemblement massif, pacifique et déterminé pour déclarer l’état d’urgence climatique, au Champ de Mars, devant la tour Eiffel auquel Attac s’est associé. De très larges chaînes humaines y porteront le message d’alerte et de mobilisation adressé aux peuples du monde. Pour plus d’informations.


Attac appelle les citoyen·ne·es à s’impliquer dans ce grand mouvement pour la justice climatique, un mouvement qui ne sera pas celui d’un seul sommet, mais bien celui qui imposera le changement nécessaire.

Les actions organisées au cours de cette journée partagent un Consensus d’action pour le “D12” que nous vous invitons à lire et à respecter si vous souhaitez y participer.

P.-S.

Crédit photo : Paul Wagner courtesy de 350.org