Rendez-vous à Pau pour bloquer le sommet des polleurs en eaux profondes

Bloquons le sommet pour le développement de la production de gaz et pétrole en eau profonde à Pau (5-7 avril 2016)
mardi 22 mars 2016, par Attac France

À Pau, du 5 au 7 avril prochain, Total accueille un sommet international « MCE Deepwater Development » des pollueurs, visant à développer l’exploration et la production de pétrole en mer très profonde. Pourtant les travaux préparatoires à la COP 21 ont été unanimes : la lutte contre le changement climatique passe par l’abandon des énergies fossiles. Pour avoir une chance de rester en dessous des 2 °C, il faut laisser 80 % des réserves d’énergie fossiles sous le sol.

La COP 21 à Paris a réussi la prouesse d’abaisser l’objectif de réchauffement moyen à 1,5 °C, ce qui supposerait des mesures encore plus draconiennes, sans faire la moindre mention des énergies fossiles. À partir de là, tout est permis : l’Australie peut agrandir son port d’exportation du charbon au risque de détruire complètement la grande barrière de corail, une plainte peut être déposée par Transcanada, une entreprise canadienne, contre les États-Unis qui refusent la construction de l’oléoduc Keystone XL qui devait transporter le pétrole le plus sale du monde extrait des sables bitumineux, la Commission européenne peut planifier la construction de nouvelles infrastructures gazières pour importer toujours plus de gaz en Europe, en France on peut remettre les gaz de schistes sur le tapis et promouvoir le forage en eaux profondes comme au sommet Deepwater de Pau. La COP 21 et les bonnes intentions sont déjà loin, tout comme le souvenir du Deepwater horizon, la plate-forme pétrolière de BP qui a provoqué un désastre écologique sans précédent dans le Golfe du Mexique.

Les mouvements pour la justice climatique, réunis à Paris, ont décidé de mener en commun des campagnes locales, nationales et internationales pour bloquer les projets d’extraction des fossiles et débloquer la transition énergétique :

  • Du 5 au 7 avril au Pau, Attac appelle à participer aux actions de blocage du sommet MCE Deepwater Development. Ce sommet rassemblera les multinationales et décideurs des marchés du gaz et du pétrole (Total, Shell, PB, Exxon, Repsol...) venus du monde entier pour mettre en place des stratégies pour multiplier l’exploration et l’exploitation en eaux profondes. Elle a été initiée par ANV COP 21, rejoint par Bizi !, Alternatiba, Amis de la Terre, Attac, Emmaüs, 350.org, The Ocean Nation, notamment. Elle sera précédée d’un camp Sirène du 2 avril au 5 avril, avec conférences, formation à l’action non violente, débats, concerts.
  • Du 4 au 15 mai 2016, une vague mondiale d’actions de masse ciblera les projets fossiles les plus dangereux de la planète afin de freiner l’extraction du charbon, du pétrole et du gaz et d’accélérer une transition juste vers une énergie 100 % renouvelable. En Europe, plusieurs initiatives sont en préparation, en particulier en Allemagne près de Berlin, pour imposer la fin du chemin (Ende Gelände) pour le charbon.

Le cynisme des multinationales et des gouvernements est sans limite. C’est à nous citoyennes et citoyens de passer à l’action avec détermination. Pour bloquer la machine à profit de ces colosses aux pieds d’argile et empêcher la destruction programmée des océans et des écosystèmes.

Signez l’appel

Si le formulaire ci-dessus ne fonctionne pas, vous pouvez signer l’appel sur cette page.

Aller plus loin

P.-S.

Photo : Mélanie Poulain