Appel de Tokyo pour un réseau mondial vers un monde sans nucléaire

mercredi 13 avril 2016, par Collectif

Nous, participant·e·s du premier Forum social mondial thématique contre le nucléaire civil et militaire, réalisé à Tokyo et Fukushima du 23 au 28 mars 2016, venant de plus de 10 pays de 3 continents, appelons à la création d’un réseau mondial au service de l’intercommunication, de l’appui mutuel et du lancement d’actions communes pour un monde sans nucléaire civil et militaire.

Cet appel s’adresse aux citoyen·ne·s de tous les pays du monde engagé·e·s, à titre individuel ou au sein d’une organisation, pour un monde sans nucléaire.

Pour bâtir ce réseau, nous commencerons par nous doter d’une liste d’échange, par Internet, pour dépasser notre isolement, chacun luttant dans son pays contre un pouvoir nucléaire qui est mondialisé. Cet outil nous permettra de construire des actions communes, des résistances, des dénonciations et des diffusions d’information pour construire un monde libéré du nucléaire.

Nous y échangerons sur les questions juridiques, de sécurité, de santé, d’éducation et de communication liées à l’usage du nucléaire à des fins civile et militaire. Nous le ferons dans le cadre de grands thèmes tels que : l’exportation et l’importation des équipements et de la technologie nucléaire, ainsi que du combustible à des fins civile et militaire, de la mine aux déchets ; les mythes et la propagande avec lesquels le nucléaire s’impose, notamment par le biais des lobbies et des médias ; les témoignages des victimes et réfugiés du nucléaire, mais aussi des experts, médecins, ingénieurs et autres qui nous permettent de partager informations, études et analyses ; les réussites de nos luttes qui ont permis de bloquer des accords, d’adopter ou de changer des lois, de fermer des centrales, de gagner des procès… pour qu’elle servent d’exemple à d’autres luttes en cours ; les alternatives sur la consommation et la production d’énergie ; les travailleurs du nucléaire, notamment le système de sous-traitance et de travail intérimaire qui porte gravement atteinte à la santé et la sécurité des travailleurs.

Nous invitons toutes les personnes, groupes et organisations engagés dans la lutte pour un monde sans nucléaire à s’inscrire à cette liste, à signer cet appel et à le diffuser largement dans leurs réseaux.

Nous les appelons aussi, en réponse au message de solidarité reçu de la part des organisations québécoises et canadiennes luttant contre le nucléaire, à s’impliquer dans la construction de notre réseau en participant au deuxième Forum social mondial thématique contre le nucléaire civil et militaire, qui se tiendra durant le prochain Forum social mondial, à Montréal (Canada) du 8 au 14 août 2016.

Un 3e Forum social mondial thématique contre le nucléaire civil et militaire pourra être organisé en Europe à l’occasion du 31e anniversaire du début de la catastrophe de Tchernobyl.

Tokyo, le 28 mars 2016.

Retrouvez l’appel à signature

Listes des organisations signataires

  • No Nukes Asia Actions ;
  • Articulation anti-nucléaire brésilienne ;
  • Attac-France ;
  • Coalition pour un Brésil libre des centrales nucléaires ;
  • Echo-Echanges NGO France Japon ;
  • Global University for Sustainability ;
  • Collectif FSM-Montréal 2016 ;
  • L’Appel du 26 avril ;
  • Décroissance – Île-de-France ;
  • Brut de béton Production (troupe de théâtre engagé membre du Réseau sortir du nucléaire) ;
  • Projet ÉCOSPHÈRE ;
  • Association de protection de l’environnement des Hautes-Laurentides ;
  • Artistes pour la Paix ;
  • Sept-Iles Sans Uranium (SISUR 2009).