2100, c’est aujourd’hui. Fossiliser notre avenir ? Inacceptable, Irréversible !

Du 10 au 12 décembre prochains, mobilisons nous en masse pour dire haut et fort : Pas un euro de plus pour les énergies du passé !
lundi 13 novembre 2017, par Attac France

Les nombreux indicateurs sur les dérèglements climatiques et leurs dramatiques impacts sur les populations continuent sans relâche à virer au rouge vif. Inutile d’égrener les catastrophes annoncées pour 2100, une date lointaine, dans 80 ans, qui permet de se dédouaner de l’urgence (il y en a tant d’autres) et laisse à penser qu’on peut se donner encore un peu de temps pour agir.

N’imaginons pas 2100. 2017 est là.

  • 2017 : l’année d’un nouveau record de chaleur, d’une montée en flèche du niveau de CO2, l’année où la fonte de la banquise et l’augmentation du niveau des mers s’accélèrent encore.
  • 2017 : de violentes inondations de mousson touchent plus de 43 millions de personnes au Bangladesh, au Népal et en Inde. La sécheresse en Afrique sévit plus que jamais : des millions de personnes en urgence alimentaire.
  • 2017 : les Ouragans Harvey, Irma, Maria, Nate ravagent des régions. Les forets brûlent jusqu’au Groenland.
  • 2017 : prés de 3 millions de morts prématurés et évitables dans le monde, 500 000 en Europe liées à la pollution.
  • 2017 : sécheresse record dans le sud est de la France ; le Rhône avait déjà en 2016 vu son débit baisser de 30 % en plein décembre ce qui peut poser,entre autre, problème pour le refroidissement des centrales nucléaires.

Tous ces événements ont lieu aujourd’hui - pas dans 80 ans…

Or, les premiers échos de la COP 23 sont alarmants : les USA, le Canada et l’UE semblent prêts à ne pas revoir à la hausse leurs engagements alors même que l’ONU vient de dénoncer l’écart catastrophique entre les promesses nationales de limitations des émissions de gaz à effet de serre et les réductions qu’il faudrait opérer pour maintenir le réchauffement en dessous de 2 °C.

En organisant à Paris le 12 décembre le sommet international sur la finance et le climat « One Planet Summit » Emmanuel Macron veut s’offrir, à bon compte, grâce à la caricature facile que lui tend Donald Trump, l’image de leader pour le climat.

Et ce, alors même que chaque jour ou presque son gouvernement annonce des décisions sapant la transition écologique, énergétique et sociale (CETA, loi sur les hydrocarbures vidée de son contenu, taxe sur transactions financières européenne pratiquement enterrée, reculade sur le désengagement du nucléaire hypothéquant le déploiement des énergies renouvelables, recul sur la rénovation des passoires énergétiques, suppression en 2018 de l’équivalent du fonds verts pour les collectivités françaises du Pacifique, précarisation du travail, précarisations des associations…) et que 7,8 milliards de subventions ont été consacrées en France aux énergies fossiles en 2017. 7,8 milliards d’euros perdus pour le budget de l’État. 7,8 milliards d’euros potentiels pour financer des projets de la transition écologique.

En organisant des actions du 10 au 12 décembre, des associations (350.org, Alternatiba, les Amis de la Terre France, ANV-COP 21, Attac France, Bizi !, le CRID, la Fondation pour la Nature et l’Homme, le Réseau Action Climat France, Oxfam France, le Refedd) se mobilisent ensemble pour dévoiler l’écart entre la communication d’Emmanuel Macron autour de ce sommet international et les reculs de son gouvernement, pour rappeler les défis à relever en France et plus largement la responsabilité des États pour mener la transition énergétique.

  • Le 10 décembre, nous participerons à un Tribunal des peuples qui, après les témoignages des populations impactées jugera la finance climaticide.
  • Le 12 décembre, nous nous retrouverons tous au lever du soleil, pour une action de grande ampleur, dans un lieu iconique de Paris pour faire entendre haut et fort notre voix et appeler la France et la communauté internationale à passer enfin aux actes et exiger l’exemplarité de la France.

Attac invite toutes celles et tous ceux qui le peuvent à rejoindre ces mobilisations en s’inscrivant sur le site : http://pasuneurodeplus.info, ou à donner ce jour là, où qu’ils-elles soient en France un écho à ce cri : « Pas un euro de plus pour les énergies du passé ! »

#ParadisePapers : appel pour l’instauration d’une taxe globale sur les multinationales

8670 personnes se sont engagées !

Prochain objectif : 10000 signataires.

86.7%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org