Marches européennes contre l’austérité (1er - 15 octobre) et contre-sommet européen à Bruxelles (15 - 17 octobre)

mercredi 9 septembre 2015, par Attac France

Des quatre coins de l’Europe, quatre grandes marches des mouvements sociaux convergeront à Bruxelles pour encercler le sommet du Conseil le jeudi 15 octobre.

Depuis Gibraltar en Espagne, depuis la City de Londres, depuis Athènes en Grèce et depuis Berlin en Allemagne, ces marches ouvriront des espaces de dialogue entre les peuples européens pour apporter à Bruxelles les contours d’une autre Union européenne, ouverte sur le monde et construite autour des valeurs de solidarité.

Le constat, partagé, est rappelé dès les premières lignes de l’appel à rejoindre ces marches :

-* Parce que l’austérité et la dette nous appauvrissent et détruisent nos droits sociaux, économiques et démocratiques ;

  • Parce que nous refusons la pauvreté et la précarité ;
  • Parce que les accords de libre-échange (TTIP, CETA, TISA, ACP, APE, TTP et autres) renforcent le pouvoir des multinationales et détruisent la planète et la démocratie ;
  • Parce que nous nous engageons contre le racisme et contre le sexisme ;
  • Parce que nous dénonçons la corruption et les paradis fiscaux.

L’appel européen peut être téléchargé en cliquant ici

Par leur traversée de l’Europe, ces marches construiront un espace citoyen détruit par les institutions européennes, dont la violence n’a pas hésité a humilié et jeté au sol le peuple grec. Le bras de fer entre les peuples européens et les institutions européennes a commencé depuis longtemps. Les marches d’octobre sont l’occasion de susciter le débat sur l’unité européenne que nous souhaitons.

Rejoignez les marches lors de leur passage, montez à Bruxelles à l’occasion du contre-sommet !

Programme

Les marches en France (en cours de construction)

La marche espagnole entrera en France par Andorre le mercredi 7 octobre, en début d’après-midi, après une action symbolique pour dénoncer les paradis fiscaux et judiciaires. Un premier accueil est organisé à L’Hospitalet-près-l’Andorre, en Ariège.

Le parcours central de la marche sera (il doit être noté que cette « marche » se fait principalement en véhicule motorisé : les tronçons marchés se limiteront souvent aux entrées de ville ; la dite marche espagnole sera ainsi composée de deux cars d’une cinquantaine de militant·e·s) :

  • Toulouse : mercredi 7,
  • Marseille : jeudi 8 — avec des escales à Montpellier et Nîmes,
  • Grenoble : vendredi 9 — avec la jonction avec la marche venant de Grèce et d’Italie,
  • Île-de-France : samedi 10 et dimanche 11,
  • Calais : lundi 12 — avec la jonction avec la marche venant d’Irlande et de Grande-Bretagne,
  • Metz : mardi 13

La marche quittera la France le mercredi 14 octobre, par le Luxembourg, où une action symbolique sera menée pour dénoncer les paradis fiscaux et judiciaires. Cette action au Luxembourg sera l’occasion de rejoindre la marche venant d’Allemagne, qui sera partie de Berlin après la manifestation européenne du samedi 10 octobre contre TAFTA et CETA.

Contre-sommet à Bruxelles (en cours de construction)

Les informations concernant ce programme sont en ligne sur le site des Marches européennes : http://www.humanized.it/en.

Les marches convergent à Bruxelles à l’occasion du Conseil européen des jeudi 15 et vendredi 16 octobre. Trois journées d’action ont alors lieu à Bruxelles. Vous pouvez en trouver un programme provisoire au verso de l’appel européen.

Attac France s’investit notamment tout particulièrement dans l’organisation avec le CADTM de la conférence citoyenne européenne sur les audits des dettes publiques qui se tiendra toute la journée du vendredi 16 octobre.

La participation à ce contre-sommet peut déjà être annoncée comme importante, nous pouvons essayer de faire en sorte qu’elle le soit encore davantage en organisant des déplacements collectifs pour participer à ce contre-sommet européen, ou bien pour l’intégralité des trois journées (début de l’encerclement du Conseil le jeudi à 12 h), ou bien lors de la manifestation du samedi 17 octobre uniquement (qui aura lieu de 12 h à 16 h).
Un déplacement en car est d’ores et déjà organisé depuis Paris pour permettre la participation à la journée du samedi 17 octobre.