L’autre Europe existe !

jeudi 26 juin 2014, par Attac France

Cet été, du mardi 19 au samedi 23 août, se tiendra à Paris un grand rassemblement altermondialiste : l’Université d’été européenne des mouvements sociaux. Organisé à l’initiative du réseau des Attac d’Europe avec le concours de nombreux réseaux, structures, organisations issus des mouvements sociaux, cet événement sera l’occasion de rencontres et d’échanges entre des participant·e·s venus de toute l’Europe, depuis la Norvège jusqu’à la Grèce, en passant par l’Espagne, l’Allemagne ou la Hongrie.

Pourquoi un tel événement ? Parce que, dans l’impasse dans laquelle se trouve l’Union européenne, nous ne pouvons plus nous suffire de formules incantatoires, nous ne pouvons plus nous contenter d’annoncer qu’une autre Europe est possible.

Car cette autre Europe existe, elle est juste devant nos yeux : c’est l’Europe des luttes courageuses menées en Grèce, au Portugal et en Irlande contre les diktats de la « Troïka ».

C’est l’Europe des mouvements de citoyens, militants, syndicalistes qui, en Espagne, empêchent les expropriations – exigées par les banques – des familles surendettées , et qui luttent contre la mise en pièce des droits sociaux, avec des manifestations historiques en Roumanie, en Bosnie, en Grèce, au Portugal ou au Royaume-Uni.

L’Europe, enfin, de celles et de ceux qui luttent pour le développement des services publics et contre la privatisation des biens communs, comme au sujet de l’eau en Grèce ou en Italie ; qui dénoncent les gaz de schistes, les grands projets inutiles, les dettes illégitimes, l’impunité des banques…

« Il n’y a pas d’alternative », nous disent les puissants et leurs médias. Ils ignorent que l’alternative est là, qu’elle se construit chaque jour : c’est l’Europe de la solidarité entre les peuples et du bien commun, contre la guerre de tous contre tous, la privatisation et la confiscation de la démocratie.

Dans la période actuelle, il est essentiel de renforcer les ponts et les solidarités en Europe et dans le monde. L’Université d’été européenne des mouvements sociaux à Paris se donne l’ambition d’y contribuer. C’est pourquoi elle se place sous le double signe des résistances et de la convivialité.

Des résistances, bien sûr : comment lutter ensemble contre le projet de traité transatlantique ? Comment sortir des carcans institutionnels qui imposent l’austérité en Europe ? Comment coordonner les résistances contre les projets anti-écologiques et socialement inutiles – de Notre-Dame-des-Landes aux mines d’or ré-ouvertes en Grèce et en Roumanie – imposés par les politiques et les multinationales ? Comment préparer la mobilisation internationale autour de la conférence climat des Nations-Unies à Paris en 2015, pour empêcher la catastrophe climatique ?

Mais aussi de la convivialité : parce que la solidarité se construit également par les pratiques culturelles et festives. Cette Université d’été sera donc aussi l’occasion de découvrir d’autres manières de militer, autour du théâtre-action, des conférences gesticulées et d’autres modes d’action créatifs. Des soirées et événements festifs ponctueront les cinq journées de l’Université, qui sera ouverte par un spectacle haut en couleur de la compagnie Jolie-Môme. Les pelouses de l’esplanade de l’Université Paris VII – Diderot et les quais de Seine nous tendront les bras, avec les stands d’information des organisations partenaires, la buvette d’Attac et de nombreux stands de restauration. Un programme « hors les murs », animé par des associations locales, permettra aux participant·e·s de partir à la découverte d’un « autre Paris et environs ».

Alors, on y va ? Inscrivez-vous dès maintenant !

Dernière ligne droite avant notre Université d’été européenne !

À l’Université Paris 7 – Diderot, sur les quais de Seine, au niveau de la Bibliothèque nationale « François Mitterrand » (13e arrondissement), vous trouverez tout ce dont vous avez besoin : 9 forums en amphi, plus de 100 ateliers et séminaires, une restauration militante sur les pelouses de l’Université et dans les jardins environnants, des soirées culturelles et festives... et peut-être aussi la péniche Alternat, amarrée sur le quai devant l’université où boire un verre.

Le programme a maintenant été rendu public sur le site Internet de l’événement : http://www.esu2014.org. Il sera distribué au millier de participant-e-s venant de toute l’Europe et d’autres pays du monde.

L’enregistrement des participant-e-s commencera le mardi 19 août après-midi, dans le hall C du bâtiment de la Halle aux farines (adresse physique : esplanade Vidal-Naquet, 75013 Paris). En fin d’après-midi, nous nous retrouverons, avec la compagnie Jolie Môme et les interventions de nos ami-e-s des Attac d’Europe, pour la plénière d’ouverture.

Les mercredi 20, jeudi 21 et vendredi 22, le réseau des Attac d’Europe propose 9 forums-débat qui auront lieu de 14 h à 16 h. Le matin, de 10 h à 12 h 30, et l’après-midi, de 16 h 30 à 19 h, les différentes salles de l’université que nous avons réservées accueilleront un peu plus de 80 ateliers et 18 séminaires (une série de 3 ateliers) proposés par les groupes Attac et nos partenaires européens et internationaux.

Une Université d’été au cœur de la ville...

Le programme « Hors les murs » sera l’occasion d’appréhender la ville sous plusieurs de ses facettes.

Extrait du programme : « Parcours communard », « Balade des utopies à Ivry »,« Découverte de rénovations de bâtiments industriels des 19e et 20e siècles sur la ZAC Paris Rive Gauche, 13e arrondissement », « Randonnées du collectif pour une transition citoyenne à Montreuil : (1) murs à pêche, épicerie solidaire et AMAP ; (2) habitat solidaire et économie sociale et solidaire », « Alternative Tour dans le 20e », « Toxic Tour en Seine-Saint-Denis », « Jardins partagés des quartiers Chapelle et Goutte d’Or »...

Inscrivez-vous au plus vite !

Le formulaire d’inscription est en Une du site www.esu2014.org.

Il reste encore quelques places en hébergement, parmi les trois formules que nous proposons : petites chambres à prix négocié, gymnase ou hébergement chez l’habitant-e. La réservation de ces hébergements peut se faire dans le formulaire d’inscription en ligne.

Participez à cette Université !

Nous aurons besoin de nombreuses personnes pour permettre que cet événement se déroule dans les meilleures conditions.

Si vous pouvez consacrer quelques heures, une demi-journée ou la semaine entière, voire plus, à l’organisation de l’Université d’été, vous êtes bienvenu-e-s !

Inscrivez-vous en tant que volontaire auprès de l’adresse volontaires@esu2014.org.

Nous attendons une équipe d’une centaine de volontaires internationaux pour réaliser nos nombreuses et diverses missions : récupération du matériel, installation des tentes et de l’électricité, accueil / inscription, signalétique / décoration, entretien, distribution des casques de traduction, gestion de la cafétéria, billetterie, équipe médias, démontage... Toutes les bonnes volontés et compétences sont les bienvenues !

Souscription

Nous lançons également une souscription pour financer l’Université d’été. Ses recettes seront notamment utilisées afin d’inviter des Avec du monde entier : des membres d’Attac, en particulier des pays de l’Est de l’Europe et des pays du Sud, ainsi que des représentant-e-s d’organisations de la société civile.

Les 9 forums-débats

1. Défaire l’Europe austéritaire pour construire l’Europe solidaire

1.1. Faire face à la crise en Europe - rompre avec les politiques d’austérité et la Troïka.
Avec : Annick Coupé (Altersummit), Matyas Benyik (Attac Hongrie), Rita Silva (Coordination européenne pour le droit au logement et à la ville) et Aris Chatzistefanou (co-réalisateur du film Debtocracy).

1.2. Quel avenir pour l’euro ?
Avec : Dominique Plihon (Attac France), Trevor Evans (Euromemo) et Mariana Mortagua (économiste portugaise et engagée auprès des mouvements sociaux)

1.3. Quel avenir voulons-nous pour l’Union européenne ?
Avec : Thilo Bode (Greepeace, Foodwatch), Cristina Asensi (Attac Espagne), Euclid Tsakalotos, (professeur d’économie) et Mario Pianta (Italie)

2. Il n’y a pas que l’économie dans la vie ! - Pour une planète vivable et une « bonne vie » pour tous

2.1. L’économie verte : ce n’est en aucun cas la bonne voie pour une « vie bonne » pour tous
Avec : Jutta Kill (réseau financiarisation de la nature), Pablo Solon (Focus on Global South), Dr. Hans Thie (sociologue et économiste) et une intervenante sur les questions d’extraction.

2.2. Changer la façon dont nous produisons et consommons : approches et expériences
Avec : Irmi Salzer (Via Campesina), Genevève Azam (Attac France)

2.3. Comment amener le changement du système : les luttes stratégiques orientées vers une « vie bonne » pour tous
Avec : David Graeber (États-Unis), Elena Gerebiza (Re:common), Alberto Acosta (économiste)

3. Le meilleur des mondes ?

3.1. Comment se débarrasser du TTIP et de tous les autres accords de commerce bilatéraux ?
Avec : Lori Wallach (Public Citizen), Joseph Purugannan (Focus on the Global South), Wilfried Kurtzke (IG Metall), Ulrike Herrman (journaliste et essayiste) et Susan George (Attac France)

3.2. S’opposer aux règles des banques et de la finance à l’échelle mondiale : Comment la finance en est-elle venue à dominer le monde, et que pouvons-nous y faire ?
Avec : Peter Wahl (Weed), Nick Dearden (WDM) et Nicole Woo (États-Unis)

3.3. L’impérialisme de l’Union européenne : s’étend-il ou décroît-il ? Les stratégies politiques dans le processus des changements globaux de puissance
Avec : Alexander Buzgalin (Russie), John Hilary (War on Want), Aminata Traoré et Walden Bello.