Le poison néolibéral des privatisations

jeudi 16 janvier 2020, par Attac France

On avait subi une première vague de privatisations à partir de 1986, mise en oeuvre par des gouvernements de droite et de gauche. Pilier des politiques néolibérales, les privatisations ont transformé en profondeur le capitalisme en France, avec des effets économiques, sociaux et écologiques catastrophiques.

Macron et son gouvernement « ni de gauche, ni de droite » amplifient ce processus avec la loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), votée en 2019, qui prévoit la privatisation d’Aéroports de Paris, de la Française des Jeux et d’Engie, sans compter la privatisation de plus de 100 barrages.

Le bilan des privatisations est tout bénéfice pour les multinationales comme Vinci, mais désastreux pour notre société et les finances publiques.

Mais le vent s’est levé ! Un vaste mouvement citoyen de résistance a émergé pour s’opposer à ce poison des privatisations, comme l’illustre la mobilisation autour du référendum d’initiative partagée.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org