La nature n’est pas à vendre !

vendredi 25 octobre 2013, par AITEC, Attac France, Les Amis de la Terre

Quelques jours avant l’ouverture de la conférence de Rio+20, les Amis de la Terre, l’AITEC et Attac publient une brochure qui décrypte les enjeux et impacts sociaux et environnementaux de la marchandisation et financiarisation de la nature.

Spéculation sur les denrées alimentaires, sur l’énergie, création des marchés carbone et bientôt, de marchés incluant les forêts et des écosystèmes entiers : les acteurs financiers s’infiltrent chaque jour un peu plus dans la sphère de la nature et du vivant, avec comme résultat une aggravation des crises écologique, climatique et sociale.

Cette brochure alerte les citoyens et les décideurs politiques sur l’écran de fumée qu’est cette « économie verte » et les dangers que représente la financiarisation de la nature, tout en proposant des alternatives et recommandations concrètes reposant notamment sur la gestion communautaire des biens naturels et le contrôle citoyen des grands choix de sociétés (modèle énergétique, grands projets d’infrastructure,…).

Pour en commander : non disponible