Petit guide pour en finir avec l’évasion fiscale

lundi 20 mars 2017, par Attac France

Ces dernières années, la multiplication des affaires a jeté la lumière sur le scandale de l’évasion fiscale. Avec la complicité des banques ou des cabinets de conseil, riches particuliers et multinationales utilisent aujourd’hui des moyens sophistiqués pour éviter l’impôt. Grâce à la libre circulation des capitaux, ils profitent des avantages de juridictions complaisantes dans des pays qui ont fait de l’évasion fiscale une véritable industrie.

Alors que des sommes colossales manquent pour financer l’action publique ainsi que la transition écologique et sociale, l’impunité dont jouissent les délinquants fiscaux et leurs complices est une injustice de plus en plus visible.

Ce « petit guide » est une « plongée » dans le monde de l’évasion fiscale, un décryptage des principaux mécanismes et un tour d’horizon des scandales de ces dernières années : UBS, Swissleaks, OffshoreLeaks, LuxLeaks, Panama Papers... Si ces affaires ont permis des avancées réglementaires, nous devons encore agir pour véritablement en finir avec l’évasion fiscale !

#ParadisePapers : appel pour l’instauration d’une taxe globale sur les multinationales

8562 personnes se sont engagées !

Prochain objectif : 10000 signataires.

85.62%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org