Tou⋅te⋅s dans la rue le 31 mars !

mercredi 23 mars 2016, par Attac France

Salarié·e·s, étudiant·e·s, chômeur.se.s, retraité·e·s : tou·te·s ensemble exigeons le retrait définitif de ce projet de loi rétrograde !

Avec le projet de loi « travail », les actionnaires et les patrons vont bénéficier de nouveaux droits. Au nom de la compétitivité et des profits, les salarié·e·s, les précaires et les jeunes, vont subir un véritable choc d’insécurité sociale.

À Paris, rendez-vous le 31 mars 2016 à 13 h 30, place d’Italie.

« Le gouvernement écoute la jeunesse, il a revu son texte ». Faux !

Peu de choses ont évolué, une mesure mise en avant par le gouvernement est celle de la « généralisation de la garantie jeunes » promise pour 2017, sans être financée. En réalité elle était déjà dans les tuyaux et avait même été initialement fixée au… 1er janvier 2016 ! Annoncer une mesure pour la 20e fois ; même si elle est positive, n’en fait pas une mesure nouvelle !

Faciliter les licenciements pour créer de l’emploi ? Ça ne marche pas !

Il s’agit d’une pure tromperie : l’OCDE elle-même l’a constaté dans plusieurs études, faciliter les licenciements n’augmente pas le niveau de l’emploi. Cela facilite … les licenciements !

Surtout en période de crise comme aujourd’hui. Au prétexte de créer des emplois, cette loi de précarité tout au service des actionnaires ne fera à court terme qu’aggraver le chômage.

#OnVautMieuxQueÇa

Un gouvernement de gauche… ?

CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi), pacte de responsabilité… depuis près de quatre ans, François Hollande a multiplié les cadeaux fiscaux aux entreprises. Les profits et les dividendes ont gonflé, notamment pour le CAC 40. Mais, ni l’investissement ni l’emploi ne sont repartis !

Attac, qu’est ce que c’est ?

Fondée en 1998, Attac (Association pour la taxation des transactions financièrese et pour l’action citoyenne) est une association qui milite pour la justice sociale et environnementale, et conteste radicalement le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature.

Attac mène des actions pour favoriser le développement d’alternatives et pour mettre sous contrôle citoyen les banques et multinationales prédatrices.