Macron ne cède rien (ou presque). Nous on lâche rien !

mercredi 12 décembre 2018, par Attac France

Après trois semaines de silence, Emmanuel Macron s’est exprimé le lundi 10 décembre… pour confirmer qu’il gardera le même cap : affaiblissement des protections sociales, refus d’une augmentation des salaires et des minimas sociaux, cadeaux aux plus riches (maintien de la suppression de l’ISF, réduction de la taxation des revenus financiers avec la flat tax), réforme des retraites et de l’assurance chômage, attaques contre les services publics…

L’annonce d’une hausse du SMIC de 100 euros est une véritable arnaque puisque le SMIC n’est pas revalorisé, pas plus que les salaires juste au-dessus du SMIC. Le salaire va augmenter via la hausse de la prime d’activité, qui était déjà dans les tuyaux. Un tour de passe-passe qui va faire payer les contribuables, plutôt que de financer les hausses de salaires par les entreprises. Comme la défiscalisation des heures supplémentaires (vieille recette de Sarkozy) qui profitera à une minorité et qui sera autant de ressources en moins pour le budget de l’État.

Et bien sûr, aucune mesure pour assurer une transition écologique qui garantisse l’égalité et la justice sociale : la politique de Macron consiste toujours à basculer la fiscalité des entreprises sur les ménages et à préserver les intérêts acquis des multinationales, alors que les investissements-climat des entreprises françaises stagnent depuis plusieurs années et pourraient même baisser en 2018, tandis que les émissions de gaz à effet de serre du pays repartent à la hausse.

A qui veut-il faire croire qu’il répond à la colère des gilets jaunes et à tous ceux et toutes celles qui depuis son élection résistent contre ses réformes libérales ?

Par contre, en cherchant à rassurer les plus riches, il se pose en gardien de l’ordre, sans un mot pour les victimes des violences policières qui se multiplient face aux mouvements sociaux.

Pour la justice sociale et écologique, tous ensemble on continue !

Alors que le pouvoir reste sourd aux exigences légitimes exprimées, Attac appelle à participer aux mobilisations des jours à venir pour exiger la justice sociale, fiscale et écologique, en redistribuant les richesses :
• augmenter les salaires, en commençant par les plus bas
• augmenter les minima sociaux et les petites retraites
• faire basculer les financements qui contribuent au réchauffement climatique dans le financement de la transition
• rénover les logements pour supprimer toutes les passoires thermiques
• soutenir le développement d’une agriculture locale et biologique
• renforcer les services publics et les commerces de proximité
• favoriser la création massive d’emplois liés à la transition
• développer les réseaux de transports en commun sur tout le territoire
• encourager le transport ferroviaire et les mobilités non polluantes
• en finir avec les accords de libre-échange qui ne sont pas climato-compatibles

Financer ce changement de cap, c’est possible !

• en mettant en place des taxes dissuasives sur les premiers responsables du changement climatique : les multinationales pétrolières, gazières et les banques qui les financent
• en stoppant le financement des fausses solutions (nucléaire ou géo-ingénierie)
• en taxant fortement les transports aériens et maritimes (kerozène et fioul lourd)
• en stoppant le développement de nouvelles zones commerciales et de grands projets inutiles et imposés
• en réduisant le pouvoir de la finance via une taxe sur toutes les transactions financières
• en rétablissant l’ISF et en récupérant l’argent détourné par les évadés fiscaux et les cadeaux aux grandes entreprises (flat tax, CICE...).

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org