Semaine d’action : Non à la disparition des associations !

Non à la disparition des associations ! Les associations citoyennes organisent une semaine d’action du 14 au 22 septembre 2013.

Pourquoi une telle mobilisation ?

Les associations citoyennes constituent l’un des piliers de la vie démocratique, sociale, civique et culturelle . Or, nombre d’associations disparaissent, l’emploi associatif diminue depuis deux ans, les subventions sont de plus en plus réduites.

Le gouvernement annonce de nouvelles coupes dans le budget de l’État et des collectivités. Les discussions en cours pour redéfinir le cadre institutionnel des relations entre associations État et collectivités ne sont pas à la hauteur des enjeux. On ne peut pas assister passivement à la disparition d’un nombre sans cesse croissant d’associations.

Elles appellent donc à se mobiliser pendant la semaine du 14 au 22 septembre .

Objectifs de la semaine d’action

  • Faire connaître largement aux membres des associations et à l’opinion la situation très difficile de certaines associations et le caractère inacceptable des situations engendrées par les politiques publiques, nationales et européennes.
  • Affirmer le rôle indispensable des associations pour renforcer la cohésion sociale, préserver les droits fondamentaux, développer la participation et l’éducation citoyennes, favoriser l’activité et l’emploi, inventer la société solidaire de demain.
  • Peser sur les choix de la puissance publique en matière de réglementation, de financement, de décentralisation. Pour cela, l’union fait la force : Mobilisons-nous !

Ce qui va se passer du 14 au 22 septembre

  • Des temps de réflexion et de débats pour comprendre les causes des difficultés actuelles, débattre du rôle et de l’avenir des associations, de l’engagement bénévole, de la participation citoyenne dans la démocratie locale et dans toute la société ;
  • Des rassemblements associatifs avec souvent une dimension festive ou culturelle (concerts, défilé de rue, théâtre), des pique-niques, des buffets collectifs ;
  • Des manifestations à caractère revendicatif dans des lieux publics porteurs de sens (par exemple à Paris, Place de la République) ou des actions symboliques pour interpeller les élus et les pouvoirs publics, des lettres, des demandes de rendez-vous, des interventions ;
  • La rédaction de cahiers de propositions .

Les actions seront très différentes d’un territoire à l’autre en fonction de la situation locale. Déjà, beaucoup comptent informer et mobiliser sur les forums ou foires associatives locales qui permettent de rencontrer habitants et élus.

Au niveau national

Une information large est organisée à destination des médias . L’ensemble des propositions formulées fera l’objet d’une synthèse qui sera présentée aux pouvoirs publics au cours d’une grande journée, courant octobre prochain.

Avec tous, le collectif des associations citoyennes cherchera comment s’organiser, à partir de cette mobilisation, pour répondre à des besoins de mise en réseau des associations citoyennes, de réflexion, d’appui mutuel et d’action commune.

Pour en savoir plus, signer l’appel ou pour participer, vous pouvez consulter le site www.associations-citoyennes.net ou appeler Isabelle au 07 70 98 78 56.

Nous vous mettrons en contact avec les signataires de l’appel les plus proches et les initiatives déjà en cours.

Texte également en document attaché, ici.


Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org

Notre agenda