Nous voulons des banques au service de l’économie !

  [| Mobilisons-nous face au pouvoir de la finance et défendons l’intérêt général

|]


Soirée débat organisée par  Attac France, l’Institut Veblen et Finance Watch

Mardi 18 juin de 19h à 22h
FIAP, Amphithéâtre Bruxelles - 30 Rue Cabanis 75014 Paris

Avec :
Christian Chavagneux , Alternatives économiques - Mathilde Dupré , CCFD-Terre Solidaire - Denis Durand , CGT banques - Esther Jeffers , Attac France - Wojtek Kalinowski , Institut Veblen -  Anouchka Nicolet , Finance Watch - Peter Wahl , Weeds.

Les banques ont une grande part de responsabilité dans la crise actuelle, l’une des plus graves crises du capitalisme. Partant de ce constat le candidat Hollande avait affirmé, dans son engagement n° 7 : « Je veux mettre les banques au service de l’économie » et promis :  « Je séparerai les activités des banques qui sont utiles à l’investissement et à l’emploi, de leurs activités spéculatives. J’interdirai aux banques françaises d’exercer dans les paradis fiscaux … » .

L’affaire Cahuzac a montré que les banques sont complices de l’évasion fiscale, une des causes principales des déficits publics. Les grandes banques ont toutes de nombreuses filiales dans les paradis fiscaux !

Une réforme radicale des banques est urgente. Or la loi bancaire qui est votée au Parlement n’apportera  « qu’un ajustement à la marge » , comme le souligne Finance Watch. Sous la pression des lobbies, les projets de loi ont été vidés de leur substance. Il n’y aura pas de séparation stricte de la banque de détail et des activités de marchés. Les banques vont pouvoir continuer à fonctionner comme avant la crise. On salue les avancées sur la transparence des activités bancaires mais on ne peut pas s’en contenter.

La spéculation financière et l ’évasion fiscale vont continuer. Une mobilisation citoyenne est nécessaire pour faire reculer les lobbies bancaires qui empêchent les réformes nécessaires.

C’est pourquoi des organisations de la société civile et du mouvement social, des experts constatant l’absence de véritable réforme, ont décidé d’organiser des débats dans les grandes villes européennes pour que se développe une mobilisation citoyenne face au pouvoir de la finance et aux initiatives politiques ne débouchant sur rien, et pour que des propositions alternatives permettent de mettre les banques au service de la société.


Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org

Notre agenda