L’ hôpital public à la dérive. Peut-on redresser la barre ?

Débat public avec Denis Labayle, ancien chef de service à l’hôpital d’Évry

Quels que soient les gouvernements récents, de droite ou de gauche, la santé n’a jamais été une priorité politique. C’est pourtant l’un des plus importants budget de l’état.

Depuis vingt ans, des voix dénoncent la dérive du service hospitalier public : surcharge des urgences, manque de personnel soignant, postes médicaux non pourvus, bureaucratie écrasante, fermetures illogiques de lits et d’établissements…

Mais que sait réellement le citoyen de son hôpital public, ou plutôt de ses hôpitaux publics ?
Que sait-il de leur gestion, de leur organisation interne, de la formation des directeurs et des soignants ?
Que sait-il de son mode de financement - régulièrement remis en question-, de sa privatisation rampante et de la concurrence imposée avec le secteur hospitalier privé ?

La dérive du système hospitalier n’est pas une fatalité.
Des solutions existent, encore faut-il avoir la volonté politique de le réformer, surtout d’innover.



À propos du comité local organisateur

Attac 92

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org