Forcer Macron à soutenir la levée des brevets !

Rassemblements lundi 7 juin, 18h Paris République, en région devant les Préfectures.

Les 8 et 9 juin prochains, une nouvelle Assemblée de l’Organisation Mondiale du Commerce OMC se réunit. Avec à son ordre du jour, de nouveau, la demande de l’Afrique du Sud et de l’Inde, ain si que d’une centaine d’États et d’organisations de la société civile, de lever les brevets sur les vaccins anti-covid.

Depuis le deux octobre 2020, les demandes de levée des brevets sont rejetées, malgré les 3,4 millions de morts du covid 19, et une efficacité avérée et très forte des vaccins sur les formes graves de la maladie. Malgré aussi la course de vitesse entre la vaccination et l’émergence de variants plus résistants, qui donnent une nouvelle impulsion mortelle à la pandémie. L’apartheid vaccinal est toujours là. A la fin de l’année, ce sont moins de dix pour cent des populations des pays pauvres qui seront vaccinés, selon les prévisions les plus optimistes de Covax. Apartheid vaccinal. Qui menace la santé du monde, du monde entier. Un seul monde, une seule santé. D’autant plus que ce sont des milliards d’argent public qui ont fait ces vaccins qui sauvent des vies. Ce ne sont pas leurs brevets, ce sont nos vaccins.

Grâce aux mobilisations, des activistes du monde entier, et d’abord des pays les plus pauvres, Joe Biden a été contraint de soutenir devant l’OMC la lev- 33 ;e des brevets. Le lendemain, Macron semblait lui emboîter le pas.

Mais lors du sommet européen de Porto le 7 mai, Macron est revenu sur son soutien initial. Macron y a déclaré, que « la clef, c’est le don de doses », et pas les brevets. L’Allemagne a aussi défendu les brevets et les profits de ses laboratoires BioNTech et CureVac. C’est l’Union Européenne qui a compétence pour négocier à l’OMC. Où il faut l’unanimité pour lever les brevets ! Une réunion informelle à l’OMC aura lieu dans la deuxième quinzaine de mai, avant un conseil spécifique le 8 et 9 juin prochain.

Le 20 mai, le Parlement européen a voté à 293 pour, 284 contre et 119 abstentions pour la levée des brevets. Le Parlement français lui n’est pas appelé à voter. Un véritable déni de démocratie

Le lundi 7 juin, partout où c’est possible, mobilisation citoyenne devant les Préfectures, pour forcer le président Macron et l’Union Européenne à voter la levée des brevets pour tous les vaccins et traitements anti-covid, à imposer les transferts de technologies, à réquisitionner les capacités de production utiles à la fabrication des vaccins et traitements contre la covid 19.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org