Attac - Pays d’Arles - 14 juillet Altermondialiste « Réfugiés, miroir de notre humanité »

« Réfugiés, miroir de notre humanité »

JEUDI 14 JUILLET 2016 - Grand Amphi, Espace Van Gogh/ entrée libre

10h : Projection de deux films suivie d’une discussion avec une des réalisatrices du film "Les messagers" et avec Stéphanos Mangriotis, réalisateur de "Blue Sky from Pain"

LES MESSAGERS
Un film documentaire de Hélène Crouzillat et Laetitia Tura
Durée : 1h10, France 2014
Prix du Meilleur Documentaire au Festival du Cinéma Africain de Vérone, Voyageurs et Migrants, Novembre 2014, Vérone, Italie. Prix du Jury Documentaire au Festival Regards sur le cinéma du monde, Février 2015, Rouen, France

Ce film d’auteures, poétique et militant, s’interroge sur la mort de centaines de migrants autour des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Les témoignages des survivants racontent le naufrage des frêles embarcations et les sévices des forces de sécurité marocaines et espagnoles.
La disparition – symbolique et physique – des migrants aux portes de l’Europe, incarne une part de la déshumanisation à l’œuvre dans notre monde.
Par leur mouvement, les migrants bousculent les frontières et la définition des territoires nationaux et interrogent l’illusion de notre société qui pense pouvoir se maintenir et survivre à distance des autres.

BLUE SKY FROM PAIN
un film de Stephanos Mangriotis, en collaboration avec Hyacinthe Pavlides & Laurence Pillant
Durée : 15 minutes, Pays : France / Grèce - 2016

Un migrant est enfermé sans savoir pourquoi. Où est-il ? Pour combien de temps ?
Avec des images de centres de rétention désaffectés en Grèce et à travers la reconstruction d’un récit," Blue Sky from Pain" nous plonge dans un univers clos et en ruines.

JEUDI 14 JUILLET 2016 - Jardin patio, Espace Van Gogh/ entrée libre

16h-18h : Débat avec Jean-Pierre Cavalié, délégué national en région PACA de la Cimade, association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile.

Thèmes abordés lors de la conférence
• Les idées reçues sur les êtres humains qui migrent : comment sont construites les catégories de migrants (politique, économique, climatique, de guerre, etc.) et comment se fabriquent les opinions
• La mise en place d’une politique de la peur : le risque d’invasion des étrangers, le coût économique et social qu’ils représentent, l’insécurité, l’étranger terroriste...
• La logique néo-libérale de fabrication de sans-papiers et de sans-droits au profit du marché mondialisé
• Une réponse concrète : la création de réseaux d’hospitalité à l’égard des réfugiés



À propos du comité local organisateur

Attac Pays d’Arles