Attac 92 - « L’eau, bien commun, Qu’en est-il à Colombes et alentour ? » avec Jean-Claude OLIVA

http://www.local.attac.org/attac92
vous invite au prochain débat sur

L’eau, bien commun. Qu’en est-il à Colombes et alentour ?

Intervenant : Jean-Claude OLIVA, directeur de Coordination Eau Île-de-France
avec la participation de Eau Claire de Seine

Le jeudi 22 mai 2014 à 20h 30

Salle de la vie associative
4, place du Général Leclerc - 92700 Colombes

Dans sa déclaration du 27 novembre 2002, le Comité des Nations Unies pour les droits économiques, sociaux et culturels, précise : « L’eau est indispensable à la vie et à la santé. Le droit de l’être humain à l’eau est donc fondamental pour qu’il puisse vivre une vie saine et digne. C’est la condition de la réalisation de tous ses autres droits. »

Ce droit est-il bien appliqué ? Assurément non, car l’eau est devenue l’enjeu de gigantesques profits au détriment de sa nature et de sa fonction de bien commun. On est passé, en quelques décennies, d’une eau accessible à une eau chère. Ainsi, d’usagers la marchandisation a fait de nous des consommateurs d’eau, devenue un produit comme les autres dont le coût injustifié, alors qu’elle est un bien devant être accessible à tous.

En France et dans une grande partie du monde, de grandes entreprises françaises sont les actrices de cette évolution. Ainsi, les principales firmes multinationales sont-elles françaises. Veolia, La Lyonnaise des eaux et Saur s’approprient ce bien et le distribuent à des prix leur permettant d’avoir des marges financières démesurées, constituant de véritables rentes.

Colombes, avec neuf autres communes de la Boucle Nord des Hauts de Seine, confie la gestion de son eau à Eau et Force, filiale de La Lyonnaise des Eaux. Ce mode de gestion privée, dont le contrat arrive à échéance le 30 juin 2015, a été reconduit par anticipation, avant les élections municipales, ce qui fait l’objet d’une contestation devant le tribunal.

Ce choix est-il le seul possible, le plus économique et transparent, le plus juste ?

S’il est légitime d’en douter, pouvons-nous et comment réagir ?

C’est de cela que nous vous invitons à débattre.

> > Pour se rendre à la salle :
- Train : Gare St Lazare, descendre à Colombes.
- Métro et bus : de Porte Champerret, autobus 164, descendre mairie de Colombes, vous êtes juste devant la salle. Du Pont de Neuilly, autobus 176, descendre église de Colombes.

Prochain débat : Mercredi 18 juin 2014.
> Contact : Attac Colombes, Adda Bekkouche, 0688015482, bekkouche@orange.fr

Voir en ligne : http://www.local.attac.org/attac92



À propos du comité local organisateur

Attac 92 Colombes