Arles : Linky un compteur intelligent ! Vraiment ?

Que faut-il penser du Linky – le compteur « intelligent » qui va remplacer votre bon vieux compteur électrique –, actuellement en cours de déploiement sur Arles, et qui fait polémique en France ? MdVA - Bd des Lices - Arles - Samedi 10 février - 17h

Si vous souhaitez vous faire une opinion, c’est maintenant ; lorsque le Linky aura été posé chez vous, ce sera trop tard… Avant, on peut encore le refuser si on le souhaite.

Attac pays d’Arles et le Comité stop-Linky arlésien organisent une rencontre-débat le samedi 10 février 2018 à la Maison de la vie associative, salle de l’Auditorium, de 17 à 19 heures.

Elle sera animée par le collectif anti-Linky des Bouches-du-Rhône.

L’INSTALLATION DE CE COMPTEUR SUSCITE DE NOMBREUSES INQUIÉTUDES, notamment au niveau de :
– l’augmentation du prix de l’électricité pour tous ceux qui sont peu ou prou en limite haute de leur abonnement (ou qui pourraient l’être à l’avenir), car le nouveau compteur Linky n’admet pas les variations tolérées par le compteur actuel et disjoncte comme un seul homme dès que la crête est dépassée d’un iota ;
– la santé, avec les ondes CPL (courant porteur en ligne : le courant électrique est, pour faire bref, transformé en courant informatique), qui sont suspectes aux yeux de certains, et qui dans tous les cas de figure vont s’adjoindre aux ondes actuelles ; il ne semble pas y avoir eu d’études sérieuses d’impact sur la santé publique ;
– l’écologie, avec une jolie production de déchets immédiats (ce sont quelque 80 millions de compteurs rustiques et en état de marche qui vont être jetés, puisque les compteurs « intelligents » de gaz et d’eau vont suivre bon train – respectivement, 35, 11 et 35 millions de compteurs), et de déchets à terme, dans la mesure où les nouveaux compteurs Linky et consorts n’auront certainement pas la durée de vie de nos compteurs actuels, en raison de leur fragilité intrinsèque, mais aussi de l’évolution de la technologie – et cela en des temps où l’on parle de lutter contre l’obsolescence programmée et de revenir à des machines robustes ;
– la sécurité, certaines installations ont engendré des dysfonctionnements, voire des départs de feu ;
– la protection des données et l’intrusion dans la vie privée, avec les risques de piratage qui en découlent…
On peut être d’autant plus facilement sourcilleux sur ces sujets qu’il n’y a eu aucune information, aucun débat ou consultation préalables, et que le déploiement de Linky peut donc à bon droit être perçu comme imposé par Enedis. Enedis qui par ailleurs, voulant atteindre son objectif à tout prix, avance un certain nombre de mensonges, d’affirmations sujettes à caution ou de menaces (on ne peut légalement refuser le Linky ; c’est le progrès, TINA, – "There Is No Alternative" – ; ceux qui s’y opposeront seront pénalisés financièrement).
La parole de l’État brille par son absence sur le sujet ; en revanche, 500 maires ont pris à ce jour des arrêtés municipaux de refus du Linky.

S’il est aisé de voir l’intérêt d’Enedis dans le déploiement de ces compteurs, la question, au final, est : présentent-ils un véritable intérêt pour le consommateur ? Leur déploiement est officiellement inclus dans la transition énergétique, mais est-ce vraiment cela, la transition énergétique ?
Le "smart grid" d’Enedis nous fait-il rêver comme on nous y invite ? Un progrès inéluctable, sans liberté de choix pour l’individu, est-il vraiment un progrès ? Au final, la question étant, comme toujours : quelle société veut-on ?

La seule information concrète autre que l’argumentation d’Enedis est aujourd’hui apportée par les citoyens qui se mobilisent sur la question et diffusent auprès du public les éléments qu’ils ont pu recueillir.

Venez donc le 10 février, vous serez les bienvenus !

ET NE VOUS PRIVEZ PAS DE DIFFUSER CETTE INFORMATION SUR LA RENCONTRE-DÉBAT AUTOUR DE VOUS…

Voir en ligne : https://local.attac.org/13/arles/Li...



À propos du comité local organisateur

Attac Pays D’arles

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org