Adhérez à Attac et recevez les naufragés du libre-échange !

lundi 3 octobre 2016, par Attac France

En négociant des accords de libre-échange, l’Union européenne, les États-Unis et le Canada veulent donner aux multinationales le pouvoir de défaire les règles sociales et écologiques. Ce coup de force mettrait la démocratie sous tutelle de part et d’autre de l’Atlantique. En effet, nos États choisissent délibérément de se soumettre à des mécanismes, tels l’arbitrage privé ou la coopération réglementaire, qui font prévaloir la protection des « investisseurs » sur l’intérêt général.

Comment en est-on arrivé là ? Pour le comprendre, Les naufragés du libre-échange resitue ces négociations dans l’histoire et les méandres de la mondialisation commerciale. Le livre propose des pistes concrètes pour abandonner le libre-échange, ce navire à la dérive sur le pont duquel nos « élites » dansent en toute impunité. Il appartient aux mouvements sociaux d’inventer de nouveaux modèles d’échange qui renforcent les solidarités internationales, facilitent la transition écologique et sociale, et promeuvent la démocratie au lieu de la saper.

Adhérez à Attac et recevez Les naufragés du libre-échange.

Devenez membre d’Attac à partir de 21 € et recevez Les naufragés du libre-échange ainsi que chaque trimestre, le journal Lignes d’Attac.

Cette offre est uniquement valable pour les nouveaux/elles adhérent·e·s à Attac.

Offre d’adhésion spéciale Les naufragés du libre-échange !

Campagne d’adhésion

  • Cette tarification est proposée à titre purement indicatif. Selon votre situation économique ou familiale, vous pouvez choisir une tranche inférieure ou supérieure.

  • 66 % de votre don ou adhésion est déductible de vos impôts dans la limite de 20 % de vos revenus imposables. Ainsi un don de 100 € vous reviendra à 34 € après déduction fiscale.

  • Informations complémentaires

    Les informations suivantes sont nécessaires pour nous permettre de réaliser l’adhésion :

Pour seulement acheter le livre, sans profiter de l’offre spéciale, vous pouvez vous rendre sur cette page : Les naufragés du libre-échange.
Vous pouvez également faire un don à Attac.